Art de vivre

Julien Diaz, chef d’un jour dans un Ehpad marseillais

Julien Diaz

A l’initiative de deux jeunes entrepreneurs, Mario Boulanger et Thomas Roux, les pensionnaires d’un Ehpad marseillais dégusteront le mardi 9 mars prochain, un repas complet concocté par le chef Julien Diaz. Audrey Giamme, directrice de la résidence Longchamp a fait appel à Mario et Thomas pour imaginer ce temps gastronomique sur un mode très particulier : – Sachant que 37 des 80 membres mangent une nourriture mixée, tout le menu sera mixé afin de d’effacer les différences de traitement, explique Mario Boulanger. Comme toujours dans la cuisine de Julien Diaz, le menu sera imaginé à base de produits sains, locaux et de qualité”.

Pour l’heure, Julien Diaz et Joseph, le chef en poste à la résidence Longchamp accordent leurs violons pour proposer un service brillant et savoureux. Au menu de ce déjeuner scintillant, les deux cuisiniers ont imaginé un œuf mimosa-crème de poutargue accompagné d’un velouté aux fanes de radis, un rôti de veau-purée de potimarron et châtaignes-crème de champignon et, pour le dessert, un blanc-manger à la poire-meringue italienne et coulis d’hibiscus.

“Une émotion chez les pensionnaires”
“Julien Diaz, je le connais car j’ai un copain d’enfance qui est en contrat d’alternance chez lui, explique Mario Boulanger pour expliquer pourquoi leur choix s’est porté sur le chef du restaurant Saisons, à la rue Sainte-Victoire dans le 6e arr. Il y a quelques mois, Julien avait déjà participé à une opération du Secours populaire et lorsqu’on lui a demandé s’il nous rejoignait, il a répondu oui spontanément”. Le repas du 9 mars sera donc servi en mode “étoilé Michelin” et sera intégralement financé par l’Ehpad, sa directrice souhaitant “créer une émotion chez ses pensionnaires” dixit Mario Boulanger.

Agé de 21 ans seulement, Mario Boulanger est né à l’Estaque et vit dans le 15e arrondissement “car j’aime les valeurs qui s’y développent” dit-il. Etudiant à Montpellier, il a validé un diplôme de chef de projet événementiel et s’est lié d’amitié avec Thomas Roux. Tous les deux, ils ont créé une entreprise de “restauration événementielle conceptuelle” avec une idée force : “Créer un réseau de cuisiniers et de producteurs à Marseille”, une chaîne de professionnels partageant leur intérêt pour la chose commune. “Notre objectif est de promouvoir une cuisine responsable et une éthique qui seront portées par nos événements” assure Mario. Et le 9 mars, il y aura des étoiles, dans les yeux et les assiettes…

L’aventure Wilchef

Wilchef c’est le projet de société porté par Thomas et Mario, respectivement 22 et 21 ans, qui ont imaginé une entreprise de restauration événementielle “qui développe des solutions culinaires spécifiques pour profiler la prestation gastronomique en fonction du type d’événementiel, assurent les fondateurs. D’un simple apéritif à une prestation exceptionnelle, dîner assis ou service en salle, nous élaborons avec vous une offre culinaire en rapport avec le thème et la nature de votre réception. Quel que soit le nombre de convives, nous avons à cœur de
vous surprendre et de donner du goût à votre événement” disent-ils. Avec des chefs partenaires qui interviennent sur les événements en fonction de la demande du client, Wilchef prône l’usage de bons produits locaux et responsables.
Infos au 06 24 51 14 38.

Photo DR

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.