Art de vivre

Julien Diaz, chef d’un jour dans un Ehpad marseillais

Julien Diaz

A l’initiative de deux jeunes entrepreneurs, Mario Boulanger et Thomas Roux, les pensionnaires d’un Ehpad marseillais dégusteront le mardi 9 mars prochain, un repas complet concocté par le chef Julien Diaz. Audrey Giamme, directrice de la résidence Longchamp a fait appel à Mario et Thomas pour imaginer ce temps gastronomique sur un mode très particulier : – Sachant que 37 des 80 membres mangent une nourriture mixée, tout le menu sera mixé afin de d’effacer les différences de traitement, explique Mario Boulanger. Comme toujours dans la cuisine de Julien Diaz, le menu sera imaginé à base de produits sains, locaux et de qualité”.

Pour l’heure, Julien Diaz et Joseph, le chef en poste à la résidence Longchamp accordent leurs violons pour proposer un service brillant et savoureux. Au menu de ce déjeuner scintillant, les deux cuisiniers ont imaginé un œuf mimosa-crème de poutargue accompagné d’un velouté aux fanes de radis, un rôti de veau-purée de potimarron et châtaignes-crème de champignon et, pour le dessert, un blanc-manger à la poire-meringue italienne et coulis d’hibiscus.

“Une émotion chez les pensionnaires”
“Julien Diaz, je le connais car j’ai un copain d’enfance qui est en contrat d’alternance chez lui, explique Mario Boulanger pour expliquer pourquoi leur choix s’est porté sur le chef du restaurant Saisons, à la rue Sainte-Victoire dans le 6e arr. Il y a quelques mois, Julien avait déjà participé à une opération du Secours populaire et lorsqu’on lui a demandé s’il nous rejoignait, il a répondu oui spontanément”. Le repas du 9 mars sera donc servi en mode “étoilé Michelin” et sera intégralement financé par l’Ehpad, sa directrice souhaitant “créer une émotion chez ses pensionnaires” dixit Mario Boulanger.

Agé de 21 ans seulement, Mario Boulanger est né à l’Estaque et vit dans le 15e arrondissement “car j’aime les valeurs qui s’y développent” dit-il. Etudiant à Montpellier, il a validé un diplôme de chef de projet événementiel et s’est lié d’amitié avec Thomas Roux. Tous les deux, ils ont créé une entreprise de “restauration événementielle conceptuelle” avec une idée force : “Créer un réseau de cuisiniers et de producteurs à Marseille”, une chaîne de professionnels partageant leur intérêt pour la chose commune. “Notre objectif est de promouvoir une cuisine responsable et une éthique qui seront portées par nos événements” assure Mario. Et le 9 mars, il y aura des étoiles, dans les yeux et les assiettes…

L’aventure Wilchef

Wilchef c’est le projet de société porté par Thomas et Mario, respectivement 22 et 21 ans, qui ont imaginé une entreprise de restauration événementielle “qui développe des solutions culinaires spécifiques pour profiler la prestation gastronomique en fonction du type d’événementiel, assurent les fondateurs. D’un simple apéritif à une prestation exceptionnelle, dîner assis ou service en salle, nous élaborons avec vous une offre culinaire en rapport avec le thème et la nature de votre réception. Quel que soit le nombre de convives, nous avons à cœur de
vous surprendre et de donner du goût à votre événement” disent-ils. Avec des chefs partenaires qui interviennent sur les événements en fonction de la demande du client, Wilchef prône l’usage de bons produits locaux et responsables.
Infos au 06 24 51 14 38.

Photo DR

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter