Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

2e Arrondissement Marseille Restaurants en Provence

Ken Bubble, de la street food à prix tout petits

Ken Bubble, à la Grand'rue, Marseille 2e arr.

Conversation entre potes un soir à table. Le sujet tourne autour des sandwiches qui cartonnent avec une quasi unanimité pour le Ken Bubble de la Grand’rue. Chacun y va de son compliment sur les bành mi, les bento ou les bibimbap. Alors pour ne pas mourir idiot, on décide d’y aller, chez Ken Bubble, dont la carte a tout pour plaire : du végétarien, du poulet, du bœuf, du porc… On est en plein opportunisme alimentaire : plaire à tout le monde, pour ratisser large. Ce ne sont pas les premiers ni les derniers direz-vous…

La carte propose aussi des nouilles salade composée-wakame et poulet sauté à l’ail, des ebi fry, des gyoza crevette (dont l’honnête serveuse confesse qu’ils ne sont pas faits maison) et même un poke bowl décliné poulet ou vegan. L’accueil est souriant et gentil. De conseils en suggestions, le client est accompagné avec patience. Notre hôtesse offre même un verre de thé bien chaud et ce sens du service contraste avec les bars où il faut pleurer et réclamer 10 fois un pauvre verre d’eau pour accompagner le café.

Ken Bubble et le délire délirant

Le bành mi est servi dans un mauvais pain passé à la presse brûlante, vraiment pas de quoi traverser la ville. Les bành mi du chef Eric Maillet sont mille fois meilleurs et raffinés. Les samoussa au bœuf sauvent la mise avec une garniture savoureuse. C’est chaud, ça croustille, ça se partage : sympa. Et avec ça ? Un mochi pour la route et on part vite pour boire son café dans un bar bien au chaud car, et ça, c’est très énervant, la porte grande ouverte et le chauffage qui souffle à fond, c’est un délire délirant.

Alors faut-il aller chez Ken Bubble ? Y aller non mais si vous passez devant et si vous avez faim, oui vous pouvez vous y arrêter, le rapport qualité-prix est convenable. Ensuite, on est allé boire le café dans un bar et vous savez quoi ? On n’a même pas eu besoin de réclamer le verre d’eau. Il est venu tout seul !

Ken Bubble, 25, Grand’rue, Marseille 2e. Infos au 09 86 17 61 92. Bànn mi 6,50 € ; carte 12-15 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.