Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Art de vivre

La Table du marché pour cuisiner comme un chef au Min des Arnavaux

Le Min des Arnavaux à Marseille

Les inscriptions sont ouvertes ! A partir du 8 décembre prochain, la Table du Marché, expérience culinaire immersive implantée au cœur même du Min des Arnavaux, accueillera ses premiers cuisiniers amateurs. Le principe ? Permettre aux inscrits de faire leur marché au sein même du Marché d’intérêt national. Ensuite, accompagnés d’un chef au talent avéré, les participants réalisent une recette au sein même de la cuisine du Min qu’ils dégustent en fin de matinée sur une grande table collective.

Il est 4h30 du matin ; nuit noire et 9°C au cadran du scooter. Dans les allées du Min, producteurs en fruits et légumes venus du 13, des grossistes importateurs et exportateurs se croisent. La visite commence sous la houlette d’un guide du Marché d’intérêt national à la découverte des métiers de ce garde-manger monumental. « Lui, c’est souris, s’amuse notre guide. Il est là depuis toujours, ramasse les cagettes au profit des producteurs. Il est toujours plein de blagues… C’est une figure du Min ». Là-bas, c’est Sammy Gasmi, ce grossiste veut contribuer à « éduquer les Marseillais qui consomment au lieu de déguster. La cuisine permet de renouer avec le plaisir, dit-il à ses visiteurs. Je me désole de voir la consommation de produits frais et bruts en baisse et nos clients savent de moins en moins cuisiner. Les détaillants doivent coller aux saisons et au local » insiste-t-il.

Le Min se réserve le droit d’aller visiter les exploitations pour vérifier la qualité de la production et contrer les tentations de revente.

La Table du Marché avec Dominique Frérard

Pour satisfaire un besoin de diversification, le Min accueille désormais un grossiste en fromages, Jean Tarpinian, qui, lui aussi, promeut la saisonnalité des productions en lien avec les périodes de lactation. Sur ses étagères, des roqueforts Vernières et des yaourts marseillais le Caillolais. Il est temps de se réchauffer, boire un café et monter à l’étage d’un bâtiment discret pour découvrir la cuisine. En décembre prochain, le Min célébrera la première ouverture d’un box vins qui permettra aux restaurateurs et détaillants, à l’image des fruits, légumes et fromages, de venir s’achalander. Table du marché

« Vous utilisez un chinois étamine ? Mais comment ça s’appelle, en Chine, un chinois étamine ? »

Dominique Frérard, Maître cuisinier de France est au piano. Au menu : des saint-jacques posées sur des lamelles de betterave confite-vierge et coulis-salade de roquette et copeaux de peccorino et une rouelle d’ananas au sirop-quenelle de glace vanille. Le geste est sûr, le commis, issu du cours Bastide, a du talent. Le duo fonctionne : Frérard est intarissable et donne plein de trucs et d’astuces sur les saint-jacques, fait la différence entre ciseler et émincer, confie les secrets d’une sauce vierge et nous apprend tout d’une cuisson par expansion.

La Table du Marché au Min des Arnavaux de Marseille 14e arr.

Il est 10h45, tout ce petit monde passe à table. Frérard a chauffé les assiettes, c’est un total régal. Marc Dufour, le big boss du Min est venu, il n’aurait pour rien au monde manqué ce premier rendez-vous. « On a fait tomber les barrières qui entourent le Min, les gens ne nous contournent plus. En leur prouvant que le Min propose des produits de qualité, nous espérons les convaincre de retourner sur les marchés, chez les primeurs et attirer toujours plus de restaurateurs ». Il est fier Dufour et ne compte pas s’arrêter là : – 50% de ce qui se vend au Min est produit en local ». Refléter les saisons, promouvoir l’agriculture des Bouches-du-Rhône, valoriser les 260 producteurs et 100 grossistes du Min… Un chantier sans fin.

La Table du Marché, Min Marché Marseille Méditerranée, 101, ave des Arnavaux, 14e arr. Marseille ; infos au 04 91 10 11 96. Tarif 99 € (variable selon saisons). Accueil dès 5h du matin.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.