Art de vivre

L’été marseillais et 100% soirées du label Borderline

label borderline

Christian Mellon l’affirme : à l’ouverture de la saison, tous les voyants sont au vert. « J’en ai parlé avec tous les acteurs du secteur, que ce soit Cédric et Sabrina du Cabanon de Paulette, Benjamin de la Cabane des Amis, de Thibault pour les Jardins suspendus, Marseille plus que jamais est devenue une destination ». Et d’appuyer son affirmation par l’exemple des séminaires : – Toutes les demandes d’entreprises explosent et, ce qu’il y a de bien, c’est que les organisateurs de séminaires se servent du savoir-faire local pour organiser leurs événements ; plus question d’importer des sociétés étrangères à la ville pour faire le travail ». label borderline

15 tonnes de sable
En trois concepts, le fondateur du label Borderline résume son été 2022 : – Je crois que je vais faire imprimer des tee-shirts avec « Réouverture le 24 juin » tellement il y a de gens qui me demandent quand vont reprendre les soirées de l’Îlot sur la corniche ». Le deuxième mot, c’est Discoplage : – J’ai un copain qui a la concession de la buvette des Sablines. Alors on va rendre hommage à l’époque où Virgo y organisait les soirées Buvette Disco ». Rendez-vous tous les jeudis avec une marque associée et un DJ différent chaque soir. Et pour marquer le coup, Christian Mellon fera déposer 15 tonnes de sable sur la plage. « J’espère que ça va être un raz-de-marée ».
Cette année encore, les Apéros du bateau seront maintenus avec deux dimanches par mois et tous les dimanches du mois d’août. Le principe demeure : 200 personnes prennent l’apéro avec du son, en mini croisière sur un bateau.

Le tataki de thon servi au Jargon marseillais

Un secret Borderline ?
Le secret des soirées du label Borderline ? « On accueille majoritairement des 30-55 ans et y’a pas d’embrouille chez nous. Pas de feu d’artifice sur les bouteilles de champagne et encore moins de carré VIP », explique Christian Mellon. A cette galaxie de concepts et événements, s’ajoutent, le 26 juillet prochain, l’anniversaire des 10 ans de concerts Borderline au théâtre Silvain, et les 4 dates de la Terrasse de l’Apéro, sur le toit de la Fondation Regards de Provence les 25 mai, 9 juin, 13 juillet et 3 août. « J’ai toujours besoin de défis et de projets ; lorsque les objectifs sont atteints, je me fixe de nouveaux challenges », s’amuse Christian Mellon. Et, cerise sur le gâteau, l’équipe a lancé cet été le Jargon marseillais, terrasse aux voûtes de la Major qui invite à se régaler de petits plats savoureux et bien ficelés, en musique, comme d’habitude.

« Je pense que Borderline est un objet touristique, les visiteurs peuvent venir sur notre site et découvrir toutes les soirées que le label propose. Ils visitent le site et programment leur séjour à Marseille ». Et pas que dans la capitale régionale puisque Borderline sera les 1, 2 et 3 juillet au festival Isla des Embiez où ils géreront tous les comptoirs. Mais qui arrêtera Christian ?

Toute la programmation de l’été 2022 du label Borderline est ici !

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter