Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Art de vivre

Le Grand Repas 2023, un menu de « conscience collective »

Le Grand Repas 2023 sera servi jeudi 19 octobre prochain. C’est la troisième année que le département des Bouches-du-Rhône participe à cet événement sous la houlette de Provence Tourisme, l’association départementale en charge de la promotion touristique du 13. Le concept du Grand Repas est simple : une fois par an, le même jour, les acteurs de la restauration collective et traditionnelle proposent aux habitants d’un même territoire de partager un même menu local. Chaque menu est élaboré et conçu par une marraine ou un parrain chef local, à partir de produits locaux et de saison.

Le même repas servi partout

Tous les lieux de restauration sont concernés (publics, éducatifs, privés, restauration collective, restauration traditionnelle). Le Grand Repas permet ainsi de toucher, au même moment, de proposer un temps de communion entre citoyens d’un même territoire, là où ils ont l’habitude de manger habituellement. L’an dernier, le Grand Repas a permis à 400 000 personnes partout en France de participer à cet évènement de vivre-ensemble fondé sur ces valeurs humanistes et d’alimentation responsable, réparties sur 44 départements avec 24 chefs parrains et marraines.

« Appropriez-vous le menu et cuisinez-le à la maison ! »

Marie Martinery

A ce jour, on recense dans le 13, au moins 49 collèges, 3 lycées hôteliers (Marseille et Aix), des établissements de santé (la Maison à Gardanne, le centre pédiatrique de Mimet et l’hôpital d’Arles), plusieurs dizaines d’Ehpad, cliniques et CCAS (maison de l’Autonomie à Marseille) et quantité de restaurants ( Oyat, Alivetu à Marseille, Sausset, Allauch, Arles) qui ont promis de participer au Grand Repas 2023. Pour l’édition du 19 octobre prochain, plus de 40 menus, conçus par plus de 40 chefs parrains seront proposés sur plus de 60 départements. La chef Virginie Basselot (restaurant le Chantecler au Negresco à Nice) sera la marraine nationale de la 4e édition.
Le menu servi dans les Bouches-du-Rhône a été conçu par la chef Marie Martinery, fondatrice du restaurant Oumalala à Marseille ; elle succède à Glenn Viel qui s’était prêté à l’exercice l’an dernier. Le menu de Marie sera exclusivement végétal et sera composé d’un gaspacho de tomates crémeux-cèpes grillés, fenouil caramélisé ; d’un bouillon aux épluchures de légumes, écorce de citron-riz de Camargue aux épices, légumes rôtis au four et œuf mollet et, en guise de dessert, une tartelettes aux figues-chantilly au poivre racontera l’automne. Grand Repas 2023

A la manière des menus Escoffier que le génie avait lancé à l’orée du XXe siècle, le jeudi 19 octobre nous aurons l’occasion de partager un menu porteurs de valeurs et de conscience collective. Et ça a très très bon goût.

Le Grand Repas 2023 à savourer aussi à la maison

Gaspacho crémeux-cèpes grillés et fenouil caramélisé

Pour 10 personnes : 10 belles tomates ; sel et poivre ; de l’ail ; du fenouil ; du curry ; de l’huile d’olive ; de la crème fraîche épaisse et 6 beaux cèpes.
On y va : Mixer 10 belles tomates avec de l’ail, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, sel, poivre, une pincée de sucre et 1 pincée
de curry. Rajouter 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse. Faire revenir à la poêle et saisir à la poêle les 6 cèpes coupés dans la longueur. Faire bouillir l’eau dans une casserole, y ajouter le fenouil. Une fois tendre, le couper en 4 dans sa largeur, l’enduire d’huile d’olive, saler et poivrer, ajouter une pincée de sucre, une épice au choix et le poêler jusqu’à ce qu’il devienne tendre… Déposer la crème de gaspacho dans une assiette profonde, y déposer le fenouil au centre, les cèpes, un trait d’huile d’olive. Saler et poivrer. Se régaler.

Bouillon aux épluchures de légumes-œuf mollet

Pour 10 personnes : 500 g de riz de Camargue AOP ; 2 beaux oignons ; de l’ail, du sel et du poivre ; du miel (2 cuillères à soupe) ; des écorces de citrons bio ; 10 œufs ; 500 grammes environ d’épluchures de légumes.
On y va : Faire revenir dans de l’huile d’olive les
épluchures de tous les légumes, avec de l’ail, les oignons, sel, poivre, un peu de miel ou sucre et des écorces de citrons. Ajouter de l’eau couvrir et laisser mijoter… Cuire le riz dans de l’eau salée (50 grammes par personne) au préalable bien le rincer pour enlever l’amidon. Le rincer après la cuisson pour éviter qu’il ne colle. Cuire les légumes au four à 180°C avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre. Cuire les œufs mollets : faites bouillir l’eau, mettre les œufs et attendre 6 minutes. Dans une assiette, mettre le riz, verser le bouillon (le goût de votre choix, sucré /salé, plus salé, neutre, riche en épices…) placer les légumes rôtis, et l’œuf mollet par-dessus, ciseler quelques herbes fraîches.

Tartelette aux figues, chantilly au poivre

Pour 10 personnes : 500g de farine ; 200g de beurre mou ; 150g de sucre ; des figues bien mûres ; 25 cl de crème fraîche entière ; 2 œufs fermiers bio ; poivre et menthe fraîche.
On y va : Préchauffer le four à 200°C. Tamiser la farine, ajouter une pincée de sel sur le plan de travail, ajouter les morceaux de beurre puis travailler la pâte du bout des doigts pour obtenir un mélange sablé. Façonner un puits au milieu, ajouter le sucre, les 2 œufs entiers. Mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène. Rouler la pâte en boule, la couper en deux et laisser reposer. Étalez la pâte et découpez des ronds adaptés à vos moules à tartelettes. Faire cuire au four 15 minutes. Une fois cuite laisser refroidir et rajouter les figues fraîches, un peu de sucre par-dessus (facultatif). Mettre au frigo. Monter une chantilly avec de la crème fraîche liquide mise au préalable au réfrigérateur. Y ajouter du sucre. Mettre la tartelette sur une petite assiette, poser une belle cuillère de chantilly au centre, poivrer et parsemer de feuilles de menthe fraîche.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.