Art de vivre

Le guide Gault & Millau en goguette en Paca-Corse et Monaco

gault et millau 2021

C’est l’été ! Et pour accompagner au mieux nos vacances, le guide Gault & Millau a mis en vente ce 17 juin dernier, l’édition 2021 de son guide Paca-Corse-Monaco sous une nouvelle formule enrichie rebaptisée “les Escapades gourmandes”. Mille quatre cents établissements et artisans sont distingués cette année par le Guide jaune. Ils sont classés en 734 meilleures tables, en savoir-faire d’exception d’artisans de bouche, sans oublier une sélection d’hôtels et la création d’itinéraires gourmands. « Le guide se veut un outil idéal pour (re)découvrir ces terres riches  de traditions et de saveurs » assurent ses auteurs dans sa préface.

Les itinéraires gourmands qu’est-ce que c’est ? Au nombre de trois, ils sont détaillés sur plus de 30 pages chacun. Le principe est simple : on les parcourt à pied (pour la version urbaine) ou en voiture pour les trajets plus longs. Rédigés à la façon d’un jeu de piste par les inspecteurs du guide, ils excitent autant les papilles que la curiosité. Le premier parcours arpente les ruelles d’Aix-en-Provence, le second propose une escapade entre Grasse et Brignoles tandis que le 3e circuit sillonne la Camargue. Les amateurs de vin ne sont pas en reste puisqu’ils trouveront dans ce nouvel opus une section d’une trentaine de pages dédiée aux meilleurs flacons et domaines du sud de la France ainsi que des dégustations commentées de rosés de Provence.

Remise des dotations 2020 et 2021
Ce lundi 21 juin, c’est à Marseille que l’équipe éditoriale est venue présenter ce nouveau pavé gastronomique au sein du restaurant Tabi, du chef japonais Ipei Uemura. « J’ai reçu une dotation en 2018, a rappelé le cuisinier qui a insisté sur l’aide et le soutien que cette dotation Gault & Millau lui avait apportée. Plus important, a-t-il souligné, ça a boosté ma motivation ». Pour cause de pandémie en 2020, la dotation Gault & Millau n’avait pu donner lieu à une cérémonie. Ce sont donc les promotions 2020 et 2021 qui ont reçu leurs prix hier face à un public de professionnels aussi ravis qu’enthousiastes. A Marseille, ce sont Laetitia Visse et Marie Dijon et, à Fos-sur-Mer, Pierre-Jean Carton, qui ont reçu cette dotation. Pour rappel, la dotation G&M est une bourse, en matériel et matières premières, offerte chaque année à de jeunes chefs au fort potentiel qui souhaitent ouvrir leur premier restaurant. C’est le coup de pouce du guide jaune qui permet à ces cuisiniers prometteurs de passer de chef de cuisine de l’ombre à la lumière.

Les 5 toques Gault&Millau en Région Sud
5 toques d’or, membre de l’académie Gault & Millau, Alain Ducasse et Dominique Lory, restaurant Alain Ducasse à l’Hôtel de Paris, Monte-Carlo, Monaco

5 toques, Jean-Luc Rabanel à Arles (13) ; AM par Alexandre Mazzia à Marseille (13) ; Christophe Bacquié, hôtel du Castellet au Castellet (83), Arnaud Donckele à la Vague d’Or – Cheval Blanc à Saint-Tropez (83).

Les 4 toques Gault&Millau en Région Sud
4 toques, Gatien Demczyna, le Cloître à Mane (04) ; Christian Sinicropi, la Palme d’Or, hôtel Martinez à Cannes (06) ; Arnaud Faye, la Chèvre d’Or à Eze (06) ; Laurent Barberot à la Bastide Saint-Antoine à Grasse (06) ; Bruno Cirino, hostellerie Jérôme La Turbie (06) ; Bruno Oger, Villa Archange au Cannet (06) ; Mickaël Tourteaux et Gaël Tourteaux, Flaveur à Nice (06) ; Mauro Colagreco, Mirazur à Menton (06) ; Dimitri Droisneau, La Villa Madie à Cassis (13) ; Glenn Viel, Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence (13) ; Gérald Passédat, le Petit Nice à Marseille (13) ; Christophe Cussac, le restaurant du Métropole Monte-Carlo à Monaco.

Le guide Gault & Millau est en vente en librairies et maisons de la presse, tarif : 14,50 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements : le grand Marché Bacalhau! et un dîner barbecue le lendemain sur le toit perché de la Friche.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.

Street Food festival, le bilan. Le SFF a fait le plein de festivaliers, de bons produits et de bonnes ondes sur l’esplanade de la Major, le week-end des 17, 18 et 19 juin à Marseille.  25 000 personnes sont venues goûter au meilleur des spécialités locales proposées par quelque 50 issus des quatre coins du département : 32 propositions culinaires sucrées ou salées, sourcées avec soin parmi les producteurs  locaux, 8 domaines viticoles, 7 brasseurs, 2 torréfacteurs. Le chef Pierre Reboul était également présent pour un cooking-show des plus étonnants et fidèle à son image, avec une cuisine singulière, énergique et généreuse.

Mazzia au 50 Best Les organisateurs du World’s 50 best restaurants ont annoncé ce 14 juin l’entrée du chef marseillais Alexandre Mazzia dans le fameux classement des 50 Best. C’est lors d’un repas servi ches Heston Blumenthal à Londres qu’AM a reçu le One to watch award, à savoir le trophée de « l’établissement à suivre ». Ces Oscars de la gastronomie sont décernés tous les ans par la revue britannique Restaurant qui a l’humilité de récompenser les meilleures tables du monde.