Art de vivre

Le carnet d’adresses estivales d’Ivan et Mélanie, du Bar des Amis

Ivan et Mélanie

Pour Ivan et Mélanie, il y a eu les étés d’avant, “une parenthèse magique où nous prenions nos vacances en famille, avec les enfants, des semaines rythmées par les baignades”. Et puis il y a eu le rachat du Bar des Amis à la Vieille Chapelle voilà deux ans, “et là, l’été est devenu une saison intense de travail, notre haute saison avec de longues et belles soirées”, confient en chœur Ivan et Mélanie. Au Bar des Amis, l’ambiance évolue au fil de la journée, avec des clients cool qui viennent petit-déjeuner d’un café et quelques croissants au petit matin, jusqu’au déjeuner où “les marcheurs, des plongeurs et des kayakistes et des touristes tirent la chaise”, note Ivan. En soirée, ce sont les Marseillais qui prennent possession de la terrasse pour le temps d’un apéro : – Mais on vend de plus en plus de Spritz au détriment du pastis et si le quartier se gentrifie, c’est plutôt avec des marseillo-marseillais” constate le couple. Aux premières heures de la saison Ivan et Mélanie ouvrent leur carnet de bonnes adresses.

Pour manger la pizza : Donner une seule adresse, c’est compliqué. Et comme tous les Marseillais, on va d’abord chez les amis. A l’Eau à la Bouche (120, corniche J.-F. Kennedy, 7e arr.) pour le quartier, l’ambiance et la pâte fine. On va chez Zé, Chez Paul au Corsaire (35, rue Désiré-Pelaprat, 8e arr.),  et le grand camion noir de Déborah au David, “Pizza David” (8e arr).

Pour aller au resto : Pendant des années, avec Mélanie, on ne fréquentait que la Cantinetta (24, cours Julien, 6e arr.) puis maintenant on va aussi chez Otto (150, rue Jean-Mermoz, 8e arr.). On va aussi chez Coquille à la place Thiars, chez la Femme du Boucher (rue de Village 6e arr.), au Bistrot Mimi derrière la mairie (2e arr.), au Grand Guste (31, bd Notre-Dame, 6e arr.) et chez le Belge, pour la balade dans les calanques.

Un spot nature : le Bain des Dames pour l’ambiance familiale et populaire, “c’est la première plage où j’ai amené les enfants” insiste Mélanie. A chaque plage, il y a une âme, un style et une fréquentation spécifique, l’ambiance au Prophète n’est pas la même qu’à Corbières et différente des Catalans ou du Prado…

A faire, à voir : les randos dans les calanques, la Friche Belle-de-Mai, on aime bien le rivage du port de la Joliette jusqu’à l’Estaque, les puces et se balader en ville. Ivan raconte : – Je me souviens d’un jour avec une grève géante. J’étais à la Pointe rouge et devais rejoindre la garde Saint-Charles et j’ai décidé d’y aller à pied en suivant le GPS. J’ai suivi le trajet à la lettre, je suis passé par des endroits sublimes, j’ai pris des ruelles, des sentiers… C’était magique de traverser la Canebière, j’ai découvert la Casa Ortega et j’ai pris mon train. C’était une redécouverte de la ville,  hallucinante comme jamais”.

Le Bar des Amis, 23, avenue de la Pointe Rouge, Marseille 8e arr. Infos au 04 91 96 17 62.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

En bref

Juris food. Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 31 janvier et aura pour thème : “La démarche de transition juridique globale initiée par Marseille dans la dynamique des négociations internationales sur le climat” par Jean-Charles Lardic. Un cocktail déjeunatoire suivra afin de prolonger les échanges librement entre les participants. Vous pouvez dès maintenant vous inscrire et régler votre participation en cliquant sur ce lien (un compte paypal n’est pas obligatoire pour cela, le paiement peut se faire directement par CB). Paf : 29 €. Pour des questions d’organisation, l’inscription par retour de mail est obligatoire : smlorganisation@gmail.com
Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon, 7e (parking Pharo).

XXIXe fête de la Truffe à Aups Dimanche 23 janvier, ce village du haut-Var organise sa XXIXe fête de la truffe. Pour cette journée dédiée à la tuber melanosporum, un marché aux truffes fraîches, des animations folkloriques et une vente aux enchères des plus beaux specimens seront organisés. A cette occasion, Sebastian Gaillard,  chef du restaurant La Truffe, proposera un menu unique en 5 services (80 € flûte de champagne comprise). En parallèle, sur la place du village, le chef et son fils régaleront les visiteurs d’une street-food pleinement aupsoise : le Aups-Dog (fameux hot-dog à la truffe imaginé par Sébastian Gaillard, 10 € avec des frites), et le Truffe-Burger (15 € avec des frites) régaleront les adeptes de street-food.  En collab’ avec « les Fondus de fromages », le chef et ses amis ont imaginé des plats à emporter,  gourmands et roboratifs où la truffe est toujours reine !
• Restaurant la Truffe, 10, rue Maréchal Foch, 836930 Aups. Infos et résas au 04 94 67 02 41.