Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Carnet de cave

Le pastis du Chicoulon, Un Jaune, authentique pastis de Marseille

Le pastis du Chicoulon, s'appelle Un Jaune, authentique pastis de Marseille

En 2017, le Chicoulon lançait son vin éponyme, une première cuvée en trois couleurs. En 2021, Edouard Mireur proposait une bière aux couleurs de sa cave et, en ce mois de mai 2023, le Chicoulon présente son pastis, sobrement appelé « Un Jaune », parce qu’à en croire le caviste, « on ne boit pas le jaune mais un jaune ». Le pastis, un emblème auquel Edouard Mireur pensait depuis longtemps : – Je voulais un pastis de copains, une recette très personnelle qui reflète notre caractère ». Avec Tomy, Léo et sa sœur Fanny, Edouard a goûté une dizaine de formules pour sélectionner les 4 recettes les plus séduisantes. « Ensuite, j’ai demandé à quatre amis très proches et bons vivants de goûter ces échantillons. Seuls, chez eux, ils ont goûté et établi une liste de préférences. Tout s’est passé, par Whatsapp, ils m’ont chacun donné leur liste sans se concerter et il s’est avéré que le pastis que je préférais est celui qui a été choisi par mes amis ». Ainsi est né Un Jaune, le pastis du Chicoulon… Et pour marquer le coup, Edouard a inscrit le prénom de ses potes sur la contre-étiquette.

Le pastis du Chicoulon, un « pastis de Marseille »
Un Jaune est un « pastis de Marseille », une dénomination qui impose un cahier des charges précis : l’alcool doit titrer à 45°, contenir 2g d’anethol, de la réglisse et du caramel. La recette compte en outre 6 autres ingrédients parmi lesquls du laurier et du thym. « C’est un pastis à boire quand le soleil tape », dit Edouard. Il est désaltérant, plutôt léger, sans lourdeur et donne envie de se resservir. Au nez et à la dégustation, il est très frais. « Avant un match de l’OM, je me verrais bien en boire deux ou trois », concède le caviste avec un sourire entendu.
A l’image de son étiquette, évocation simple d’un coucher de soleil sur la rade, et dessinée par Tomy, ce pastis n’est pas un pastis prise de tête qui évite l’écueil de la complexité mais relève le défi de la fraîcheur.
« On a fait éditer 100 posters qu’on offrira pour les 100 premières bouteilles achetées », annonce Edouard Mireur. Et les bonnes nouvelles ne venant jamais seules, le Chicoulon annonce son ouverture les jeudis soirs de juin en mode bar à vins. L’occasion de déguster les vins de la cave mais également les vins cuvée Chicoulon, les bières et le petit caganis, le pastis !

Chicoulon, caviste-restaurant, 59, rue Grignan, Marseille 6e arr. ; 04 91 33 46 59. Pastis de Marseille, Un Jaune, 32 € les 70 cl.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.