En direct du marché

Les Amateurs, un nouvel écailler dégaine ses bourriches au Panier

les Amateurs

Jean Pichinoty a eu “la révélation” sur l’île de Ré, cet été 2019, alors en vacances avec son fils. “Ça s’est imposé tout naturellement” explique-t-il pour raconter comment, de libraire, il a embrassé la carrière d’écailler, mû par la passion et un goût immodéré pour la chose iodée. Ce marseillais et avignonnais a donc quitté sa librairie “la Soupe de l’espace” à Hyères pour s’installer à quelques encablures du Vieux-Port, en lisière du Panier. Jean , en rachetant le Club Riviera, a fondé les Amateurs, une adresse de dégustation qui permettra de déjeuner en semaine et de traîner à la nuit tombée le jeudi, vendredi et samedi soir.
“La carte sera simple mais pas simpliste”, prévient le jeune entrepreneur annonçant une assiette de viande, une autre végétarienne et des plats de poissons et coquillages : – Des gravlax de poisson voire de viande, des couteaux à la plancha, des seiches persillade, une daube de poulpe” énumère-t-il. Pour l’heure, restrictions sanitaires oblige, c’est l’emporté qui fait tourner l’affaire.

les Amateurs

A quelques jours des fêtes de fin d’année, Jean Pichinoty dévoile sa sélection : des huîtres de l’étang de Thau (domaine Tarbouriech), des fines de claire et des spéciales de la maison Geay et des normandes, n°3 et 4 de l’île Tatihou dans le Cotentin. Des oursins de Galice (“plus remplis”) et de Carry (“plus modestes mais aux saveurs beaucoup plus typées”), des couteaux, crevettes, bulots et saint-jacques de Dieppe. “J’attends avec impatience l’arrivée des tourteaux et langoustines” s’amuse Jean. Sur une étagère, deux étiquettes se distinguent parmi une dizaine d’autres. Les vins blancs du domaine de la Fessardière, des muscadets bio tout en tension, cuvée “Sèvre et Maine”, cuvée “la Mer qu’on voit danser”, parfaite pour réveiller les sens à l’apéritif et les coquillages et une “Sirène” (chardonnay et melon B.), parfaite illustration du concept de vignoble marin.
Dans quelques semaines, du moins l’espère-t-on, les Amateurs tournera à plein régime. Une vague iodée pour le quartier qui en était dépourvu jusqu’ici.

Les Amateurs, 1, rue Méry, Marseille 2e arr. ; infos au 06 79 28 36 26 .

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.