En direct du marché

Sauve ton resto ! : la métropole Aix-Marseille Provence et le département du 13 passent à l’action

Sauve ton resto

L’engagement du département des Bouches-du-Rhône pour la filière gastronomique ne faiblit pas. Après le coup d’éclat de Marseille Provence Gastronomie 2019, le conseil départemental et la Métropole AMP soutiennent la filière durement frappée par les restrictions sanitaires liées à la pandémie Covid-19 et lancent “Sauve ton resto !”. “Au-delà des restaurants, il s’agit des agriculteurs, des éleveurs, des artisans de notre département qu’il faut sauver, assure Martine Vassal. Ce sont des savoir-faire et notre identité que nous cherchons à promouvoir” a-t-elle insisté devant un parterre de journalistes et représentants de la filière, ce jeudi matin sur le Vieux-Port de Marseille.

Devant un bus à impériale orné des couleurs de “Sauve ton resto! “, la présidente du Conseil départemental et de la Métropole a donné le coup d’envoi d’une initiative aussi originale qu’exemplaire : – Dans toutes les villes du 13 qui voudront accueillir ce bus, des restaurateurs viendront vendre au public des repas à remporter. Nous souhaitons encourager la prise de commande en amont afin que les Provençaux puissent ramener des repas à la maison. Pour les fêtes qui arrivent, essayons de créer de l’espoir !” a-t-elle déclaré.
Danielle Milon, deuxième vice-présidente de la Métropole délégué à l’Attractivité du territoire, au Tourisme et maire de Cassis, est revenue sur la genèse de l’engagement du 13 pour la filière : – De la terre aux étoiles, la gastronomie on sait faire ! s’est-elle exclamée. En 2019, nous avons fait de la Provence une capitale de la gastronomie et nous avons poursuivi le mouvement cette année en dépit des difficultés. Nous continuerons à accompagner la profession en 2021″.

Provence tourisme en première ligne
Par le biais de Provence Tourisme, son bras armé, le département des Bouches-du-Rhône souhaite valoriser le phénomène de la vente à emporter et proposera sur son site myprovence.fr dès ce vendredi 4 décembre à midi, la carte des restaurants des Bouches-du-Rhône chez qui on pourra commander de bons petits plats à emporter, soit plus de 817 adresses recensées !
Parce que c’est Noël avant l’heure, chaque semaine, 100 repas à emporter d’une valeur de 30€ seront à gagner sur le site myprovence.fr jusqu’au 20 janvier. En outre, pour toute la durée des fêtes, l’opération “Offrez-vous un chef  mettra les cuisiniers des brasseries, cafés, food-trucks et restaurants aux fourneaux ; il suffira de commander leurs menus sur myprovence.fr

Enfin, le fameux bus, sillonnera les routes du département et ralliera toutes les villes parmi lesquelles Aix, Salon-de-Provence, Arles, La Ciotat.  Cette tournée de soutien mettra la cuisine intégrée du bus à disposition de ceux d’entre eux qui souhaitent cuisiner en direct et de proposer des menus à emporter. Des animations et (beaucoup) de bonne humeur sont à prévoir… Aux côtés de Mmes Vassal et Milon, Bernard Marty au nom de l’Umih, la cuisinière Coline Faulquier (restaurant Signature), Gérard Habib (Living arts), Sébastien Richard et Gérald Passédat (Gourméditerranée) ont manifesté leur entier soutien.

 

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.