Restaurants en Provence

Maison Bohème, parenthèse gourmande pour le déjeuner

Maison bohèmeA bien y réfléchir, l’hiver est une très agréable saison. Le dimanche, les matinées s’éternisent sous la couette, entre deux sommeils, en attendant que sonne l’heure du brunch. Dernier en date à rejoindre la galaxie marseillaise, le brunch de Maison Bohème, servi dans un cadre tout mini-tout joli, intime, cosy et très girly. Car c’est un peu tout ça Maison Bohème, une adresse du déjeuner où se retrouvent plein de filles, parfois avec leur Jules, le temps d’une pause chronométrée. Le soir, les tables proches les unes des autres invitent à la convivialité et aux éclats de rire partagés.

Dans cette ambiance très intime, on écoute religieusement notre serveur proposer le tataki de thon en ratatouille, les penne au saumon sauce crémée et le sauté de poulet aux légumes de saison. Idéal pour la mi-journée. Le soir, on se partage des assiettes de beignets de poulet ou de crevettes, un sauté de poulpe au lait de coco, une tagliata de boeuf poêlé quelques cèpes, un porc mariné à la mexicaine…

Maison bohème

A midi, le service est rapide, les conversations se mêlent. L’ambiance est chaleureuse en dépit d’un ciel orageux qui invite à se réfugier bien au chaud devant des menus aussi colorés que savoureux. Tel un coussin tiède-chaud, la ratatouille présente à la façon d’un dôme confit, les chairs d’un thon juste saisi, délicatement assaisonnées de sauce aigre-doux. Les penne au saumon nous racontent une histoire joliment salée sur laquelle un peu de gruyère râpé apporte sa fantaisie. Panna cotta aux fruits rouges ou mangue fraîche-graines de chia infusées citronnelle-gingembre ? Ce sera la panna cotta certes un peu ferme mais heureusement peu sucrée pour laisser l’acidulé des fruits rouges titiller un appétit déjà rassasié.

A gauche, on parle du dernier week-end alors qu’on se préoccupe du bilan comptable d’un client à la table de droite. Le café apporte quelque force avant de repartir à l’assaut de l’après-midi. Alors faut-il y aller ? Oui si on aime les adresses simples et girly et les ambiances chaleureuses. Oui si on aime les cartes ramassées pour plus de qualité et si on aime les ambiances jeunes et cool.

Maison Bohème, 40, rue Saint-Sébastien, Marseille 6e arr. Infos au 06 49 10 51 80. Formule déjeuner : 15 €. Soirée : 30-35 €. Brunch dimanche, 25 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

A lire

Dîners insolites, le livre Dans le cadre de MPG2019, des Dîners insolites ont été mis en scène dans tout le département des Bouches-du-Rhône. Mayalen Zubillaga et Caroline Dutrey ont mis en mots et en images ces moments rares conçus par Emmanuel Perrodin, Marie-Josée Ordener et les cuisiniers du territoire. Ce livre vous promènera dans les paysages qui ont accueilli ces moments singuliers, vous fera découvrir les recettes proposées, et vous entraînera dans l’histoire de cette aventure culinaire. Séance dédicace à Aix-en-Provence, à la librairie Goulard, à 16h (37, cours Mirabeau, 04 42 27 66 47), en présence de Mickael Féval (chef du dîner organisé à l’atelier Cézanne) et de René Berges (chef du dîner organisé au château Coussin à Trets) et de Mathias Dandine (chef du dîner organisé à la Font de Mai à Aubagne).
A Carry-le-Rouet, le dimanche à l’office de Tourisme (11-13, route bleue à Carry-le-Rouet, 04 42 13 20 36) en présence de Marie Dijon, chef du dîner organisé à la plage du Cap Rousset de Carry-le-Rouet
A La Ciotat, à la librairie au Poivre d’Ane, samedi 29 février à 17 heures (46, quai François-Mitterrand, 04 42 71 96 93), en présence de Leatitia Visse, chef du dîner organisé sur l’ascenseur à bateaux de La Ciotat.
A Tarascon, à la librairie Lettres Vives, le samedi 14 mars à 11 heures (60, rue des Halles, 04 90 91 00 10) en présence de Francis Robin, chef du dîner organisé au château de Tarascon.
A Cassis, à la librairie Préambule, le mercredi 18 mars à 16 heures (bar du XXe, 17, avenue Victor-Hugo, 04 42 01 30 83), en présence de Frédéric Charlet et Nicolas Giansily, chefs du dîner organisé à la Digue du Large à Marseille.

Marseille, une troisième boulangerie Saint-Honoré C’est le maire des 9e et 10e arr. qui l’annonce sur son compte Facebook (comme s’il y était pour quelque chose…) C’est donc au 28, bd du Cabot dans le 9e, en lieu et place de l’actuel bureau de Poste, qu’une boulangerie à l’enseigne Saint-Honoré ouvrira ses portes dans quelques mois. Elle s’ajoute à l’adresse de la rue d’Endoume (7e) et à celle du Prado (6e).

Arles 100% cacao La deuxième édition du salon Chocolat et Gourmandise se tiendra au palais des congrès d’Arles du 20 au 22 mars 2020. Chocolatiers, confiseurs, pâtissiers, boulangers, biscuitiers, fabricants de douceurs et d’épicerie fine, éditeurs et distributeurs de matériel de pâtisserie et des arts de la table… 80 exposants seront présents à la rencontre de 10 000 visiteurs espérés. L’événement aura pour parrain Cyril Lignac qui sacrifiera à une séance de dédicaces. Durant ces 3 jours, des démonstrations des chefs, des ateliers pour les enfants et animations gourmandes seront programmés.

Châteauneuf-du-Pape, la 11e édition du salon des vins « Les Printemps de Châteauneuf-du-Pape » se déroulera les 3, 4 et 5 avril 2020 à la salle Dufays de ce même village.

Marseille, Dominique et Richard vous accueillent chez Daily Cat, le nouveau lieu du snacking cool marseillais. Hot-dogs, bagels, croque-monsieurs, salades, banh-mi, panini, petits buns et sandwiches sont garnis de produits frais. Brunches le dimanche (4, place Saint-Eugène, 7e arr., infos au 06 14 75 06 76).