Restaurants en Provence

Maison Bohème, parenthèse gourmande pour le déjeuner

Maison bohèmeA bien y réfléchir, l’hiver est une très agréable saison. Le dimanche, les matinées s’éternisent sous la couette, entre deux sommeils, en attendant que sonne l’heure du brunch. Dernier en date à rejoindre la galaxie marseillaise, le brunch de Maison Bohème, servi dans un cadre tout mini-tout joli, intime, cosy et très girly. Car c’est un peu tout ça Maison Bohème, une adresse du déjeuner où se retrouvent plein de filles, parfois avec leur Jules, le temps d’une pause chronométrée. Le soir, les tables proches les unes des autres invitent à la convivialité et aux éclats de rire partagés.

Dans cette ambiance très intime, on écoute religieusement notre serveur proposer le tataki de thon en ratatouille, les penne au saumon sauce crémée et le sauté de poulet aux légumes de saison. Idéal pour la mi-journée. Le soir, on se partage des assiettes de beignets de poulet ou de crevettes, un sauté de poulpe au lait de coco, une tagliata de boeuf poêlé quelques cèpes, un porc mariné à la mexicaine…

Maison bohème

A midi, le service est rapide, les conversations se mêlent. L’ambiance est chaleureuse en dépit d’un ciel orageux qui invite à se réfugier bien au chaud devant des menus aussi colorés que savoureux. Tel un coussin tiède-chaud, la ratatouille présente à la façon d’un dôme confit, les chairs d’un thon juste saisi, délicatement assaisonnées de sauce aigre-doux. Les penne au saumon nous racontent une histoire joliment salée sur laquelle un peu de gruyère râpé apporte sa fantaisie. Panna cotta aux fruits rouges ou mangue fraîche-graines de chia infusées citronnelle-gingembre ? Ce sera la panna cotta certes un peu ferme mais heureusement peu sucrée pour laisser l’acidulé des fruits rouges titiller un appétit déjà rassasié.

A gauche, on parle du dernier week-end alors qu’on se préoccupe du bilan comptable d’un client à la table de droite. Le café apporte quelque force avant de repartir à l’assaut de l’après-midi. Alors faut-il y aller ? Oui si on aime les adresses simples et girly et les ambiances chaleureuses. Oui si on aime les cartes ramassées pour plus de qualité et si on aime les ambiances jeunes et cool.

Maison Bohème, 40, rue Saint-Sébastien, Marseille 6e arr. Infos au 06 49 10 51 80. Formule déjeuner : 15 €. Soirée : 30-35 €. Brunch dimanche, 25 €.

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.