Restaurants en Provence

A Mallefougasse, le bistrot du Fougassais fidèle à ses promesses

MallefougassaisIl faut quitter les autoroutes qui nous relient aux Alpes, prendre les départementales sinueuses entre Haute-Provence et Luberon pour faire escale dans ce petit village de pierre sèche. On connaît Mallefougasse pour son boulanger, Thierry, et peut-être moins pour son bistrot de pays. C’est un tort car Sabine et Florent se démènent pour accueillir, animer et faire vivre cette petite adresse qui a fait de cet aphorisme sa devise : « Mieux vaut près que tout prêt« . Terrine de la maison Coquillat à Château-Arnoux, escargots d’Apis Helix à Forcalquier, fromages de chèvre de Marie Gouly et de la ferme des Gipières, pieds et paquets de chez Richaud et Badet à Sisteron donnent un bref aperçu de l’ancrage local de ce petit restaurant intègre. Sur chaque page de la carte, le logo du fait maison vient comme un pléonasme : l’industriel n’est pas le bienvenu ici et la salade de crostini de foies de volaille, la salade de tourtons du Champsaur et le jarret d’agneau au thym en témoignent.
Au déjeuner, parce que le soleil y invite, on mange en terrasse et le service, assuré par une toute jeune fille parfaite en tout point, contribue à votre bonheur. Ce déjeuner, les cannelloni brousse-épinards le disputent à une plantureuse côte de boeuf persillée. La sauce tomate est acidulée et gourmande de quelques feuilles de thym qui y ont distillé des arômes de garrigue. La viande, servie saignante, est passée par le four à pizza, posée sur un lit de braises. Elle dégage des arômes de feu de bois, le petit ramequin de sauce aux cèpes, posé sur un chauffe plat, surligne ses saveurs sylvestres. Cette pizzéria de campagne domine le village et au fil des années, est devenue l’incontournable halte de tous les motards qui y reprennent des forces.

Mallefougasse bistrotLa carte des cafés Richard prouve qu’ici, on pousse le soin du client jusqu’au détail final : un Colombie supremo suave redonne le sourire à tous ceux qui s’étonnent de ne pas être venus ici plus avant. Alors faut-il y aller ? Oui parce que c’est une adresse de campagne qui respecte ses clients ; oui parce que les Bistrots de pays garantissent un lien social vital dans les petits villages et parce qu’ils proposent une carte toujours en accord avec leur région. Oui enfin, pour l’excellent rapport qualité-prix qui, en dépit des années, ne déçoit jamais.

Le Fougassais, Mallefougasse-Augès ; infos au 04 92 77 00 92. Menu 23,50 € ; carte 25 €.

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition de ce festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût à vivre en famille. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. De nombreux ateliers permettront aux jeunes gastronomes de découvrir les saveurs de saison. Entre autres temps forts, l’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). Et tout au long de la journée, de 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants beaussétans.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.