Art de vivre

Pays d’Aix : Mickaël Féval fait cuisine buissonnière tout l’été

FévalOubliés les quatre murs du restaurant et place aux grands espaces ! Cet été, Mickaël Féval et son épouse Olivia, ont embringué leur brigade dans une drôle d’aventure, invitant leur restaurant dans les chais et vignobles réputés du pays d’Aix. « Reconnaissons que cet été ne sera pas un été comme les autres, lance le chef aixois qui, selon son propre aveu, a profité du confinement pour envisager une nouvelle façon d’appréhender le métier. Et plutôt que de subir, nous avons cherché à être créatifs » dit-il.

Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Cet hiver, Féval organisera des dîners dans les chais du pays d’Aix, « chez des gens qui sont devenus des amis », sur les thèmes de la chasse, des champignons et de la truffe. Des dîners pour 20-30 convives maximum où l’on racontera les petits et grands secrets de la gastronomie, les histoires intimes des domaines avec leurs millésimes rares : – Des dîners où les anecdotes de fonds de caves tutoieront les plats de l’anthologie culinaire française » dit Féval qui serait heureux que les participants à ces dîners s’estiment « chanceux ». Rendez-vous à l’automne…
Le principe des soirées mises sur pied cet été consiste à créer un événement, une « collaboration » avec un lieu atypique, en extérieur, un « moment de liberté et de légèreté » tout en conservant les règles de distanciation sanitaire, en célébrant tout à la fois la cuisine et un bon vin sur fond d’ambiance musicale. « La base de notre réflexion s’appuie sur les Dîners insolites organisés en été 2019 car le plaisir des convives était immense, reconnaît le cuisinier. Et puis il y a eu les événements avec le fondation Zidane, les multiples sollicitations que tous les cuisiniers reçoivent pour participer à de grandes dates »… Revenant sans cesse sur les notions de légèreté et de dépoussiérage, sur la volonté de communier un temps avec sa brigade, les clients et les propriétaires des sites qui accueillent ces nuitées, Féval se lance un défi à chaque édition : – Quelles bouchées sert-on ? Quel accords et quel vin ? Y a-t-il un écho avec le domaine ou château qui nous accueille ? » Mais l’adrénaline et le stress de chaque rendez-vous s’avèrent addictifs  ; après Peter Fischer à Revelette, Maud Négrel au Mas de Cadenet, les soirées chez Villa Minna (jeudi 16 juillet) et aux Béates à Lambesc (23 juillet) promettent d’être de grands succès. Y serez-vous ?

Pratique : programme des soirées sur Instagram @mickaelfeval. Bouchées de 4 à 14 € et vins au verre à partir de 4 €. Bouteilles, à partir de 25 €. Ticket moyen 30 €. Infos au 04 42 93 29 60.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.