Art de vivre

Les 4 As chaque soir à la Criée et souffle un vent de liberté

4 AsL’époque invite à imaginer de nouvelles formes de restauration et qui, mieux que le monde des arts, peut mettre en scène des expérimentations et interprétations de ce que les restaurants pourraient devenir à l’avenir ? Dernier exemple en date, l’équipe de Grandes Tables (présente à la Friche Belle-de-Mai et au théâtre de la Criée) qui explore, avec les 4 As, et l’équipe de Marseille-Provence Gastronomie, de nouvelles pistes cet été sur le Vieux-Port. Le restaurant bien campé dans les murs du théâtre de la Criée, installe ses tables en façade, face au soleil couchant, avec une cuisine extérieure dont l’agencement a été confié à une Marie-Josée Ordener décidément très en forme, inspirée par les rituels grecs d’accrochage des poulpes frais pêchés, à l’air libre, comme on les voit dans les tavernes en mer Egée.
Charlotte Baldaquin, chef résidente, accueille à bras ouverts d’autres chefs, par ailleurs amis, Georgiana Viou, Sarah Chougnet et Emmanuel Perrodin, autour d’une carte rédigée sur une ardoise qu’on photographie avant de s’attabler, nouvelles règles sanitaires oblige. Rillettes de pintade fermière aux abricots pesto de roquette, sardines marinées vierge d’agrumes pointe de homos, courgette mimosa-olives noires et anchois pour picorer. Thon confit-fricassée de tomates basilic nuage de burrata, ceviche de maigre pointe de piment steack de courgettes et tataki de thon-aubergines confite et en caviar pour manger.

4 AsLes 4 As cherchaient à prouver que l’agriculture, l’élevage et la pêche provençaux permettent des variations culinaires infinies et c’est réussi à l’instar des œufs mimosa-poutargue dont le succès est tel qu’ils resteront à la carte toute la saison. Le travers de porc, croustillant et confit posé sur un riz  noir de Camargue et une tombée de blettes aux tomates condiment poulpe, s’amuse d’un va-et-vient terre-mer aussi subtil que gourmand. L’abricot juste saisi s’accompagne d’une crème au citron jaune et de quelques pointes de chantilly ; une vision très contemporaine du dessert, simple mais efficace qui peut, là encore, se partager.

4 AsAlors peut-on y aller ? Oui car le dîner est joyeux, on peut discuter avec les 4 As, tout heureux de cette installation extérieure qui leur permet de sentir battre, en live, le pouls du service. Oui car les notions de proximité et de fraîcheur trouvent là une merveilleux terrain d’expression. Oui encore parce que non content de se reposer sur le succès du service de la veille, l’équipe renouvelle ses propositions chaque jour avec un souci très net du rapport qualité-prix. Une table de copains, très libre, dénuée d’arrière-pensées où souffle un mistral de vérité. Les 4 as, portent bien leur surnom.

Les 4 AS – la Grande Criée, jusqu’au 4 septembre, dès 18h30, 30, quai de Rive Neuve, 7e arr. Assiettes de 4 à 12 €, dîner 25 €. Infos et résas au 06 03 39 14 75.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la ville implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit...
9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter

Shabbat dinners rend hommage à la pleine diversité de la cuisine juive. Ce livre propose un voyage initiatique, spirituel et gourmand, à vocation universelle : faire revivre aux uns les émotions et saveurs des souvenirs de shabbat de l’enfance, apporter un souffle neuf dans les repas du vendredi soir ; inviter les curieux à découvrir la richesse de ces spécialités et adopter ce rituel synonyme de pause, de temps pour soi et les siens. Vanessa Zibi et Leslie Gogois ont tissé un répertoire culinaire authentique de plus de 90 recettes de famille, d’amis, de chefs. Des recettes iconiques séfarades et ashkénazes, mais aussi des plats plus modernes, inspirés du courant israélien, dont certains ont été pensés pour les enfants. Des recettes de shabbat pour les fêtes du calendrier juif (Pessah, Rosh Hashana, Pourim…), et des pas à pas pour réaliser les indispensables hallots (pains tressés). Shabbat dinners, 324 pages, La Martinière Ed., 39 €