Art de vivre

Mondanités au Marriott, Marco propose un quatre mains et Tous au Restaurant cartonne

Tous au Restaurant 2016 : la 7e édition a cartonné
 La grande fête nationale des restaurants qui s’est déroulée du 19 septembre au 2 octobre s’est achevée avec un parfum de réussite. Le site de l’opération a enregistré 1 350 000 visiteurs si on en croit le communiqué publié à cette occasion. Si 1 200 cuisiniers ont aprticipé à l’opération, on peut citer Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Nord-Pas de Calais et Aquitaine parmi les 5 régions les plus engagées dans l’opération. Toujours selon l’organisateur de l’opération, quelque 600 000 personnes ont participé à l’événement.

MarriottAu-revoir Sophie, bonjour Loïc
 Le tout jeune hôtel AC Marriott Vélodrome a organisé une grande soirée cette semaine pour saluer le départ de sa directrice Sophie Henri. Elle sera remplacée par Loïc Lastapis, qui prend les rênes de cet hôtel d’un an à peine. Autre changement notable : le départ du chef Damien Aldebert et la nomination au poste de chef cuisinier de son second, Alexandre Abbes-Louslaty. “Je quitte l’hôtel un an jour pour jour après avoir porté son inauguration, a déclaré Sophie Henri. J’ai plein de projets personnels à mettre en oeuvre, je veux m’y consacrer”. De son côté, Loïc Lastapis, affichait un large sourire : “Nous sommes en excellents termes avec Sophie, je prends la relève avec un bel hôtel pour lequel je compte organiser des événements récurrents afin de l’installer dans le paysage marseillais”. Ancien du groupe Accor pour lequel il a dirigé le Paris Bastille Boutet – MGallery Collection, Loïc Lastapis a vécu deux années durant entre Paris et Marseille, le voilà enfin stabilisé dans le Sud.

Marco Giupponi invite le chef Hubert Vergoin
La Salumeria Giuppo nous prépare deux jours exceptionnels avec des menus surprise étonnants. Marco a invité le chef lyonnais Hubert Vergoin, propriétaire de Substrat, pour deux jours de repas à quatre mains mémorables. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Vergoin a installé son resto sur les pentes de la Croix-Rousse et son bistrot “à l’architecture croisée d’un atelier d’artisan et d’une maison de campagne” propose une “cuisine de goût articulée autour des produits de la cueillette” dixit le patron. Faut-il y aller ? Oh que oui ! Primo parce que Marco est un homme de goût et son restaurant mérite tout votre intérêt et, ensuite, parce que la cuisine d’Hubert Vergoin, colle à l’époque et renoue avec les évidences que beaucoup ont oublié : des produits locaux, issus de la cueillette, arrosés de “vin à boire”.
Menu 6 plats, thème surprise, 44 € par personne. Salumeria Giuppo, 7, bd de la Libération, Marseille 1er arr. ; réservations obligatoires au 09 81 86 35 95. 

En bref

Présentation des cuvées officielles du 73e festival d’Avignon Le 5 mai dernier, trois cuvées du cru Vacqueyras ont été élues pour accompagner la 73e édition du festival d’Avignon. Sélectionnées par un jury composé de professionnels, des membres du festival et d’amateurs, ces cuvées symbolisent la 21e année de partenariat entre l’appellation et le festival. Les trois cuvées lauréates sont : le domaine Bois d’Arlène (l’Orée du Bois, blanc 2018), le château de Montmirail (cuvée de l’Ermite, rouge 2017) et la Garrigue (rosé 2018).

Vendredi 28 juin à partir de 18h et pour la 1ère fois, l’appellation Ventoux organise un événement festif à l’Hôtel Dieu de Carpentras. La soirée est confiée à Breakbot pour son univers musical très dansant qui oscille entre disco, funk et musique électro. Cette programmation musicale sera enrichie par Guillaume Heredia, artiste local avec son projet “Palavas”. Infos au 04 90 63 36 50.

3e Rosé Party ! Vendredi 28 juin, à partir de 19h30, les vignerons de Demazet Vignobles à Morières les Avignon fêtent le début de l’été en organisant leur 3e Rosé Party avec concert live et DJ Set, restauration sur place et soirée dansante. Infos au 04 90 22 65 62.

La cave de Bonnieux en mode rosé. Comme chaque année depuis 7 ans, la cave de Bonnieux fête ses rosés dans une ambiance jazz au coeur du Luberon. Doyenne des caves coopératives du Vaucluse, la cave de Bonnieux, du haut de ses 90 ans, conforte au fil des ans la même passion de ses vignerons et la même envie de proposer des vins de qualité. Ne manquez pas le petit marché paysan et sa dizaine d’étals dressés juste devant le magasin de vente tous les mercredis matin jusqu’à la fin septembre (fruits et légumes de pays, fromages, pain, miels, huile d’olive, épices et conserves artisanales).  Infos au 04 90 75 80 03.

 

Abonnez-vous à notre newsletter