Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Région

L’union des œnologues de France vient de dévoiler le palmaréès des 41e Vinalies qui se sont tenues à Dijon à la fin du mois de mars. 46 dégustateurs ont goûté 1827 vins ; 505 bouteilles ont été primées dont 202 blancs, 188 rouges et 110 rosés. La palme « Rhône-Provence-Corse » a été attribuée à la cuvée des Vignerons du Luc, Côtes de Provence « Notre Dame des Anges », Baleti Manifi, Rosé, 2023 (avec 97/100 points). Le palmarès Provence se compose de 98 médailles (17 grand or, 45 or et 36 argent).

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Art de vivre

Mondanités au Marriott, Marco propose un quatre mains et Tous au Restaurant cartonne

Tous au Restaurant 2016 : la 7e édition a cartonné
 La grande fête nationale des restaurants qui s’est déroulée du 19 septembre au 2 octobre s’est achevée avec un parfum de réussite. Le site de l’opération a enregistré 1 350 000 visiteurs si on en croit le communiqué publié à cette occasion. Si 1 200 cuisiniers ont aprticipé à l’opération, on peut citer Ile-de-France, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Rhône-Alpes, Nord-Pas de Calais et Aquitaine parmi les 5 régions les plus engagées dans l’opération. Toujours selon l’organisateur de l’opération, quelque 600 000 personnes ont participé à l’événement.

MarriottAu-revoir Sophie, bonjour Loïc
 Le tout jeune hôtel AC Marriott Vélodrome a organisé une grande soirée cette semaine pour saluer le départ de sa directrice Sophie Henri. Elle sera remplacée par Loïc Lastapis, qui prend les rênes de cet hôtel d’un an à peine. Autre changement notable : le départ du chef Damien Aldebert et la nomination au poste de chef cuisinier de son second, Alexandre Abbes-Louslaty. « Je quitte l’hôtel un an jour pour jour après avoir porté son inauguration, a déclaré Sophie Henri. J’ai plein de projets personnels à mettre en oeuvre, je veux m’y consacrer ». De son côté, Loïc Lastapis, affichait un large sourire : « Nous sommes en excellents termes avec Sophie, je prends la relève avec un bel hôtel pour lequel je compte organiser des événements récurrents afin de l’installer dans le paysage marseillais ». Ancien du groupe Accor pour lequel il a dirigé le Paris Bastille Boutet – MGallery Collection, Loïc Lastapis a vécu deux années durant entre Paris et Marseille, le voilà enfin stabilisé dans le Sud.

Marco Giupponi invite le chef Hubert Vergoin
La Salumeria Giuppo nous prépare deux jours exceptionnels avec des menus surprise étonnants. Marco a invité le chef lyonnais Hubert Vergoin, propriétaire de Substrat, pour deux jours de repas à quatre mains mémorables. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Vergoin a installé son resto sur les pentes de la Croix-Rousse et son bistrot « à l’architecture croisée d’un atelier d’artisan et d’une maison de campagne » propose une « cuisine de goût articulée autour des produits de la cueillette » dixit le patron. Faut-il y aller ? Oh que oui ! Primo parce que Marco est un homme de goût et son restaurant mérite tout votre intérêt et, ensuite, parce que la cuisine d’Hubert Vergoin, colle à l’époque et renoue avec les évidences que beaucoup ont oublié : des produits locaux, issus de la cueillette, arrosés de « vin à boire ».
Menu 6 plats, thème surprise, 44 € par personne. Salumeria Giuppo, 7, bd de la Libération, Marseille 1er arr. ; réservations obligatoires au 09 81 86 35 95.