Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Art de vivre

Un bar sur un bateau, à bord du « Noctilio »

nicolas capron noctilioC’est l’un des spots les plus pittoresques, voire les plus romanesques, pour prendre un verre, à Marseille. C’est un bar d’un genre nouveau, ouvert du jeudi au dimanche, « quand il fait beau » sourit Nicolas Capron endossant le costume de maître de maison. « C’est un bar sur la mer où l’on vient pour boire un verre ou manger quelques bons produits », poursuit Nicolas. Bières Zoumaï et de la Plaine, vins nature (Sot de l’Ange, la Partouze de Lori Haon) et les grands classiques (Spritz) viendront égayer les soirées au soleil couchant : – Ce qui m’amuse le plus, ce sont les magnums et jeroboams de rosé, gros bateaux donc grosses bouteilles » s’amuse Nicolas qui fut, dans un passé pas si lointain, directeur artistique et styliste dans la mode et la déco.
Côté food, Nicolas Capron évoque un jambon iberico du pays catalan, des charcuteries italiennes, des fruits de mer (huîtres, couteaux et coques) sélectionnés par Julien et assure « ne pas mégoter sur la qualité, il faut être honnête et franc dans l’assiette comme dans la vie ».

Sunset sublime
Pour ceux qui le souhaitent, on peut commander l’avant-veille ou la veille quelques poissons qui seront travaillés à la plancha et se régaler de croque-Monsieur confectionnés avec les pains de Pierre Ragot et une anthologique mozza fumée… « Et bien sûr, on a sélectionné les glaces Tarentina » poursuit Nicolas qui a été directeur de croisière en Indonésie durant 4 mois l’hiver dernier.
A quelques heures de l’accueil des premiers clients, l’équipage s’affaire et tout semble prêt : « Pour le son, on diffusera une majorité de vinyles, de Manitas de Plata à Nirvana et on bosse avec des enceintes Cabasse, des amplis Thorens, Marantz » égrène Nicolas Capron. Le soleil se couche entre le palais du Pharo et la tour du fort Saint-Jean, tout l’équipage du Noctilio assiste au spectacle et partage la même fascination : « Le dimanche, on sert des brunches à la carte ; nous ne cherchons pas à faire de la cuisine mais plutôt à jouer entre la générosité et le brut des belles tranches avec le raffinement des produits sélectionnés… Brut et raffiné, c’est ça la marine » sourit le capitaine.

A bord du Noctilio, tout au bout, au bout du quai du port, le dernier bateau au pied de la tour Saint-Jean (2e arr). Jeudi-vendredi 16h-23h ; samedi-dimanche de 12h à 23h. Résas pour le brunch au 06 95 51 49 88. Accès au bateau : 2 €.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Normands en visite pour nos 27 ans de vie commune, nous avons choisi Marseille pour marquer le coup cette année. Visite appliquée des lieux phares de la ville, dernière soirée, dernier resto, on rentre tôt pour profiter de la matinée avant de monter dans l’avion. Projet chamboulé en tombant sur ce bateau qui nous tend ses voiles. Un accueil et un skipper-DJ au top ! Fin de soirée magique ✨ Tout y est, rien ne manque et l’occasion de vivre un tel moment est plutôt rare. L’ambiance est à l’image du gérant et de son gros toutou : chaleureuse, festive, privilégiée. Manquer ce RDV, c’est se priver de la « folie tourbillonnante » à la marseillaise.