Art de vivre

300 000 € pour aller au restaurant avec le Pass Tables de Provence tourisme

300 000 euros et 6 000 Pass Tables pour les restaurants des Bouches-du-Rhône. Ce jeudi 1er octobre, Danielle Milon, maire de Cassis, vice-présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence, et vice-présidente au conseil départemental des Bouches-du-Rhône, a décidé de frapper fort et de mettre le paquet pour soutenir la filière restauration du département, laquelle pèse pour quelque 45 000 emplois. “Les dispositions prises par le gouvernement sont inédites et les mesures particulièrement lourdes pour les agglomérations d’Aix et Marseille, a reconnu l’édile. On espère que l’interdiction d’ouverture pour les bars et restaurants dans les villes d’Aix et Marseille n’excédera pas les deux semaines et que les limitations d’ouverture (fermeture de 22h à 6h, NDLR) dans 15 autres communes du département prendront fin”.

Pass Tables

Sans revenir sur les mesures d’aides apportées par le gouvernement aux métiers de la restauration, Danielle Millon, accompagnée en la circonstance par Frédéric Jeanjean, représentant l’Umih, et Isabelle Brémond, au nom de Provence Tourisme, a présenté la campagne “Soutiens ton resto”. Le principe est simple : il suffit de rejoindre le site de Provence tourisme, myprovence.fr, et de jouer en répondant à une question super facile sur les thèmes de la gastronomie. A gagner, un Pass Tables d’une valeur de 50 € par personne, pour aller se régaler dans un restaurant des Bouches-du-Rhône. 6 000 Pass Tables sont mis en jeu pour un montant total de 300 000 €.

Le coup de gueule de Milon
Danielle Milon a ensuite estimé que le préfet, Christophe Mirmand, “sait nous écouter et sait aussi discuter avec les ministres”. La maire de Cassis, en charge des questions de tourisme pour le département des Bouches-du-Rhône, a fait part de son optimisme, évoquant l’idée que soit donnée aux maires la possibilité de décider de l’ouverture des restaurants et cafés sous leur juridiction. “Mais il doit être bien clair, et je serai intransigeante avec les établissements de ma ville, qu’il faudra respecter les règles, toutes les règles sanitaires. Je suis très claire envers ceux qui déraperaient, les sanctions iront jusqu’à la fermeture administrative. Il faut laisser ceux qui veulent travailler travailler et ça, c’est vrai pour tous les établissements de notre département” . Les grands rebelles à deux balles sont prévenus.

Le représentant de l’Umih, syndicat majoritaire dans la profession, Frédéric Jeanjean, a estimé que la décision du tribunal administratif de rejeter le recours visant à la fermeture des restaurants pendant 15 jours, “n’était pas justifiée”. Il s’est félicité du geste de soutien que les élus locaux avaient manifesté envers les restaurateurs : – Ça va bien au-delà du tiroir-caisse, on sent ce regroupement autour de nous, ça nous va droit au coeur. Merci au monde économique, politique et à la société” a lancé le représentant syndical.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.