Art de vivre

Leon Cocktail Bar, tous les plaisirs du cocktail à domicile

“Un bon cocktail c’est avant tout la bonne réponse apportée aux goûts du client. Un bon cocktail c’est un équilibre entre les mélanges et les doses, c’est oublier des phrases toutes faites du style : – Si c’est fort c’est que c’est bon’. Un bon cocktail, c’est primordial, doit être servi avec le sourire”. En quelques mots, le Cassidain Frédéric Laurence résume avec enthousiasme sa passion pour le cocktail et son cahier des charges. Le jeune bar tender a fondé son entreprise Léon cocktail bar le 26 août 2019 et court la région Provence-Alpes Côte d’Azur, avec quelques incursions à Montpellier, en Languedoc, pour y distiller la bonne parole. Leon Cocktail bar

Leon Cocktail Bar propose aux privés comme aux entreprises, un service sur-mesure, de l’animation du bar lors d’un mariage ou d’un événement familial, aux ateliers thématiques (comment faire ses sirops, la gestuelle du cocktail, les rudiments). “Le sur-mesure, j’adore ça” souffle Laurent qui reconnaît que 80% des demandes portent sur les mariages. Peu porté sur les études, le jeune entrepreneur a débuté sa carrière à 18 ans dans une boîte de Monaco pendant 5 ans. Riche de cet expérience, il s’exile ensuite à Paris, rue Montmartre avant de revenir en principauté exercer 2 ans. C’est à Sydney, lors d’un séjour australien de 2 ans, qu’il se familiarisera et se perfectionnera dans les gins autochtones, l’incitant à imaginer un gin tonic “à ma façon”, envisagé sous un angle plus contemporain : – Il y a plein de nouveaux tonics et de variantes de gins qui ouvrent les portes de la créativité” estime Frédéric Laurent.

“La tendance est à l’amertume. De la Suze, du sirop de verveine, du muscat et du tonic… C’est une merveille”

Frédéric Laurence du Leon Cocktail Bar

Si le bar et la cuisine ont de nombreux points communs, le barman voient en eux des recettes déclinables à l’infini : – Comme en cuisine, les gens raffolent du visuel ; le cocktail doit impressionner d’abord et donner du plaisir ensuite”. Revenant sur le comportement du barman, Frédéric Laurence estime qu’il doit combiner savoir-faire et savoir-être. “Il faut créer du lien et susciter l’empathie” assure celui que l’on croise occasionnellement au Gaspard, au Carry nation ou chez Copper Bay à Marseille. Quant à la tendance du moment, elle est aux amers, portés par des alcools mythiques tels la Suze ou le Campari. La mode est un éternel recommencement.

Infos contacts Leon Cocktail Bar Instagram @leon_cocktail_bar et 06 16 57 65 77.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.