Restaurants en Provence

Pastels world, un tour du monde pour quelques euros

Pastels worldJuillet 2018, janvier 2020… Le Pastels world s’est enraciné dans le paysage et compte maintenant parmi les tables incontournables de la rue d’Aubagne et, plus largement, du périmètre Noailles. Les pastels sont aux chaussons frits sénégalais ce que les rissoles sont à la tradition charcutière française. Et chez Pastels world, on a la bonne idée de les garnir de préparations représentatives de tous les continents. Si ce restaurant où l’on commande et se sert au comptoir nous ouvre sur le monde, il nous sensibilise également aux grands sujets du siècle : bières locavores de la brasserie Rubé, gamme des produits La Niche (cueillette et productions familiales), pas de plastique, vaisselle lavable ou recyclable… Le tout sur fond de recettes saisonnières et d’un excellent rapport qualité-prix.

Pastels worldPas de réservation, on pousse la porte et on vient comme on est. Sur l’ardoise, où le tutoiement est de rigueur, on choisit le grand mix de pastels afrique (bœuf, épinards, oignons, cacahuètes), Amérique (poulet, sauce barbecue, ciboulette et oignons confits), Europe (chou fleur, brocoli, carottes et béchamel au persil) et Asie (crevettes, oignons, carottes, gingembre, chou, vermicelle, coriandre). On trépigne dans la bonne humeur et on hésite avec son voisin, visiblement un habitué, qui accompagnera son burger (bun maison-effilochée de bœuf, oignon confit-crudités et mesclun) d’une rafraîchissante salade du jour à base de coleslaw-sauce fromage blanc et taboulé de chou-fleur.

Alors faut-il y aller ? Oui car l’ambiance est très copine en adéquation avec les ardoises dont on devine que le contenu virevolte au gré des inspirations de la cuisine. Oui parce que les végétariens et flexitariens trouvent ici un terrain d’entente sur fond de tables et bancs en bois. Oui parce que le rapport qualité-prix est au rendez-vous et le Pastels world nous permet de s’offrir une sortie à (très) bon compte. Oui enfin car le concept est aussi décliné en pastels sucrés, avec des alfajores à la confiture de lait hyper populaires en Argentine et en Amérique du Sud et les fameux thiakry sénégalais qui valent le détour à eux seuls… Un tour du monde en quelques euros.

Pastels world, 29, rue d’Aubagne, Marseille 1er arr. Infos au 09 83 48 31 33. Formules 7, 9, 13 et 30 €. Carte, 12 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.