Restaurants en Provence

Green Love, le pari (gagné) d’une autre alimentation

C’est devenu l’une des adresses phare du genre, invitant ceux qui lisent l’ardoise placardée devant la vitrine, à “se relaxer, passer du temps avec ses amis, discuter avec l’équipe, faire de nouvelles connaissances, sourire et recevoir un sourire en retour, rêver, rigoler et partager”. Comme une invocation, l’équipe de Green Love nous invite à être “compatissants” parce que dans la vie “on fait tous de notre mieux”. Voilà qui donne à réfléchir et nous rappelle que le temps du repas devrait être tout ceci.

green love

Au déjeuner, l’ambiance est joyeuse, des tables girly ou familiales et des touristes sont venus tirer la chaise. On, commande au comptoir, on est servi à table. Le patron connaît ses suggestions sur le bout des doigts. Le love bowl est totalement végétalien : il se compose de tagliatelles de légumes crus marinés au gingembre-champignons rôtis massala et lentilles aux épices, de “poulet” croustillant au tandoori, de papadum croustillant, de pousses d’épinard, menthe et sauce au yaourt à la mangue. Dans le même registre, les burgers, accompagnés de pommes de terre rôties et de crudités, font appel à des “steacks” de haricot blanc-lait de coco-patates douces et épices colombo ou de haricots rouges-soja seitan et betterave.

green lovePour réveiller l’appétit, les onion rings au quinoa soufflé et mayo maison sont ultra croustillants, presque croquants, servis tout chauds et épatants. Les spaghettis sauce bolognaise (à base de soja et de noix)-pesto maison et “parmesan” ressemblent à s’y méprendre à la recette traditionnelle au boeuf… La viande en moins. C’est bon ? Oui, c’est digeste, ça manque peut-être d’une pointe de sel pour gagner en nervosité mais l’assiette convertirait les plus réfractaires. Les propositions sucrées abondent et c’est finalement la tarte au chocolat-mandarine qui accompagnera le café.

Alors faut-il y aller ? L’idée n’est pas d’opposer les pros et anti, ceux qui aiment la viande et le poisson avec ceux qui prônent le tout végétal. Mais une chose s’impose à nous : pour une meilleure santé et une préservation des ressources, nous devons limiter notre consommation de produits carnés. Cette adresse est une bonne option qui permet de se régaler et d’apprendre à manger différemment. La cuisine végétalienne a fait de considérables progrès ces dernières décennies, le Green Love le prouve.

Green Love, 22, boulevard Louis-Salvator, Marseille 6e arr ; infos au 04 88 86 82 75. De 12 à 20 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.