Art de vivre

Plantes et infusions pour passer des fêtes en pleine forme

Le grand marathon des fêtes de fin d’année débute dans 7 jours avec le réveillon de Noël. Du 24 décembre aux premiers jours de janvier, invitations, réceptions et repas s’enchaînent mettant notre organisme à rude épreuve. Comment prévenir et soigner les aléas dus à nos excès alimentaires ? Avec les plantes et infusions bien sûr ! Martine Blaize de Peretti, pharmacien et herboriste nous aide et conseille. plantes et infusions“A une semaine du début des fêtes, c’est le moment d’alléger notre alimentation, prévient Martine. Vous allez considérablement limiter voire stopper la consommation d’alcools et limiter la consommation de protéines animales au bénéfice des protéines végétales” explique-t-elle. En clair, on oublie les steacks et saucissons et on les remplace par des pois chiches et des lentilles. On augmente sa consommation de salades composées de carottes râpées et de germes de soja : “Pensez aux endives et à la trevise, elles sont au top en ce moment, s’enthousiasme Martine Blaize de Peretti. Un bon truc encore, saupoudrez vos salades de spiruline, c’est un excellent anti-fatigue, souverain pour les personnes sujettes aux problèmes thyroïdiens puisque c’est une algue d’eau douce, sans iode”… Et pour les sportifs, la spiruline est excellente car elle permet de gagner en masse musculaire !

Ayez le réflexe bouillon de légumes à raison d’un litre par jour et, si vous préférez, buvez un litre de rooibos en tisane : “Ça donne une boisson, couleur cognac, agréable en goût et sans théine. Le roibos a des vertus drainantes donc diurétiques, analyse le pharmacien. Comptez deux cuillères à soupe de rooibos dans un litre d’eau bouillante par personne. C’est la boisson nationale en Afrique du Sud que l’on peut aromatiser avec des fruits”. Autre précieux conseil : “Evitez les sucres rapides comme les bonbons, viennoiseries, sucre en poudre, chocolat, sodas. Optez pour les sucres lents comme les pâtes et le riz complets al dente, on peut en manger même le soir mais en petite quantité” préconise Martine Blaize de Peretti.

“Les plantes et infusions oui mais c’est toujours sans sucre !”

Autre star de la saison : la camomille. “Les fleurs de camomille romaine en infusion sont un excellent anti-nauséeux, un anti-vomissement si vous avez des nausées et êtes barbouillé”. Martine conseille 5 fleurs de camomille romaine pour une tasse à thé d’eau bouillante, laissez infuser 5 minutes : Vous boirez ça le matin à jeûn ou au moment des malaises digestifs”. Si vous aimez le gingembre, mâchez des lamelles de gingembre : “C’est idéal contre le mal au coeur, on le prescrit aux personnes qui sont malades en bateau ou en voiture”.

Contre les ballonnements et flatulences, ayez le réflexe badiane de Chine, “c’est celle qu’on appelle anis étoilé, à huit branches, précise Martine. On en prend contre la mauvaise digestion. Comptez 5 étoiles de badiane pour une tasse à thé d’eau bouillante ; faites bouillir 5 minutes puis laissez infuser 5 minutes, feu à l’arrêt”.
Et puis, pour ceux qui y parviennent, juste avant de partir bringuer chez vos potes ou en famille, vous pouvez essayer d’avaler une cuillère à soupe d’huile d’olive : “Vous éviterez ainsi le syndrome de l’ivresse rapide et protégerez légèrement la muqueuse gastrique”. Toutes ces plantes et infusions prises, gardez cependant à l’esprit qu’elles ne vous préservent pas d’une recommandation simple : seule la modération vous permettra de profiter à plein des fêtes…

A lire, le livre de la magicienne des plantes et infusions : “Les Blaize, une dynastie”.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.