Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Art de vivre

Provence-Enjoy the unexpected, une collection emblème de la Provence

Les huiles de Castelas affichent la marque Provence-Enjoy the unexpected

Valoriser la destination Provence, mettre en exergue ses traditions, ses savoir-faire, offrir une part de rêve et contribuer au dynamisme économique de la région Sud : voilà quelques unes des missions portées par le comité régional de tourisme et Provence tourisme, au nom du département des Bouches-du-Rhône. Pour se donner les moyens de cette ambition, la marque « Provence-Enjoy the unexpected » a été créée. Un appel à candidatures a été lancé pour que des sociétés locales s’emparent de la marque afin de constituer une collection emblématique.

Les 9 marques qui intègrent la collection sont Elsa Lenthal (décoration, à Sault, 84), le Moulin Castelas (huiles d’olive, les Baux-de-Provence, 13), Bazile Provence (bijoux, aix-en-Provence, 13), Kom&Sal (épicerie, Cadenet, 84), le Roy René (confiserie, Aix-en-Provence, 13), La Corvette(savonnerie, Marseille, 13), Barbotine (arts de la table, Aubagne, 13), Maison Craquelin (biscuiterie, La Ciotat, 13), Miel Martine (miels, Lorgues, 83).
Parmi les neuf premières marques à participer à l’opération, on retrouve la famille Hugues. Ces oléiculteurs des Baux-de-Provence ont répondu à l’appel d’offres et satisfait à toutes les obligations imposées par le cahier des charges : – Nous devions présenter un produit typiquement provençal, élaboré sur place et qui promeut le terroir », avance Emilie, fille de Catherine et Jean-Benoît Hugues. Les produits qui rejoindront la « collection officielle Provence » sont donc deux huiles d’olive, salonenque et aglandau, un fruité vert et un fruité noir, qui ont été ramassées en octobre-novembre 2022 dernier. « Selon moi, l’huile d’olive est un liant en cuisine et cette marque crée du lien, nos huiles sont AOP provence et reflètent tout à la fois nos goûts et notre savoir-faire », poursuit Emilie Hugues.

Les savons de La Corvette entrent dans la collection Provence-Enjoy the unexpected
Les savons La Corvette entrent dans la collection

« Notre ambition : développer notre attractivité avec mesure et équilibre, en respectant nos terroirs et en ciblant les publics »

Danielle Milon, maire de Cassis

Provence-Enjoy the unexpected, un emblème

« Cette marque mise à la disposition des entreprises de notre région, c’est une étape supplémentaire du contrat de destination qui est né en 2015 pour la région Sud, note Danielle Milon, maire de Cassis et vice-présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône. Nous recréons  une identité à travers ces sociétés et c’est un travail de longue haleine. Nous mettons en valeurs nos AOP et notre savoir-faire. Si nous ne sommes pas la première, nous sommes parmi les toutes premières destinations touristiques de France ».
« Notre contrat porte sur 3 ans, ajoute Emilie Hugues. Il nous permet de faire évoluer notre gamme initiale ; nous réfléchissons par exemple à proposer un coffret de bouteilles d’huiles d’olive, ce serait là encore, un bon moyen d’exporter au-delà de nos frontières les goûts, traditions et savoir-faire de Provence ». C’est tout l’intérêt de l’opération.

Un univers à retrouver sur Instagram

Un contrat de destination ça sert à quoi ?

En matière de tourisme, une ville fait sa propre promotion, un département parle de lui-même. Le contrat de destination, lui, s’affranchit des périmètres administratifs classiques. Le contrat de destination Provence par exemple, réunit 5 départements : Bouches-du-Rhône, Vaucluse et les parties provençales des Alpes-de-Haute-Provence, du Var et du Gard. Il a pour objectif de développer la notoriété et l’attractivité de la Provence, d’accroître la fréquentation des clientèles européennes, d’attirer les clientèles lointaines avec un haut pouvoir d’achat et d’orienter les durées de séjour prioritairement hors saison.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.