Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Mes recettes

La recette de la mouna de Pâques avec Sacha et Andrea

mouna de Pâques

Votre marché pour 5 mounas recette de la mouna
Pour le levain, il faut 1 cube de 42 g de levure de boulanger ; 100 g de farine T55 ; 100 g d’eau de source.
Pour le gâteau : 1 kilo de farine T55 ; 250 g de sucre semoule ; 4 gros œufs fermiers bio ; 175 g de beurre mou ; une pincée de sel fin ; 2 sachets de sucre vanillé ; le zeste d’un citron bio ; le zeste d’une orange bio + le jus de ladite orange ; un petit verre de rhum. Quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger (facultatif).

Mouna recette de Pâques réalisée par Sacha et Andréa

On y va : commençons par faire le levain. Diluer la levure de boulanger dans l’eau de source à température ambiante et mélanger. Ajouter ensuite à la farine et laisser reposer 30 minutes environ à température ambiante.

La mouna : battre les oeufs sommairement dans un saladier et réserver. Tamiser la farine dans un grand bol, y façonner un puits,  verser le sucre dans le puits, le sel et verser le jus avec les zestes et ensuite le rhum. Mélanger consciencieusement et rajouter le levain et continuer à mélanger avec les mains. Ajouter les oeufs battus à la préparation.

Lorsque tous ces ingrédients sont bien mélangés, ajouter le beurre mou par petits cubes petit à petit et pétrir un long moment jusqu’à ce que la pâte se détache des doigts. Si besoin, ajouter une poignée de farine, recouvrir avec un torchon propre et laisser reposer à température ambiante jusqu’à ce que la pâte double de volume. Si vous préparez vos mounas la veille, conserver la pâte au réfrigérateur une nuit dans le bac à légumes, jusqu’à ce qu’elle le double de volume.
Une fois que la pâte a doublé de volume, diviser la pâte en 5 et façonner les mounas. Laisser de nouveau la pâte reposer jusqu’à ce qu’elle double encore de volume (de 1h30 à 2h).

Préchauffer le four à 150 degrés ; penser à mettre un bol d’eau chaude dans le four pour recréer l’atmosphère des fours de boulanger d’autrefois. Préparer un café serré ; badigeonner vos mounas de café avec un pinceau de cuisine afin de leur donner une bonne coloration (on peut également utiliser un jaune d’ œuf dilué avec de l’eau). Parsemer enfin chaque mouna de sucre perlé ou concassé grossièrement et enfourner pour 35 minutes environ.

Bonus : cette recette de la mouna de Pâques est chère au coeur des pieds noirs qui ont pour habitude de les offrir à leur entourage et à leur famille lors des fêtes pascales. L’usage du café badigeonné sur la pâte nous vient d’Espagne. Les mounas présentées dans un guessa, plat traditionnel dans lequel on fait la graine du couscous ou la pâte à mouna. Généralement, le guessa est en bois d’olivier et marqué au nom des familles (pour ceux qui faisaient cuire leurs mounas dans le four du boulanger).

Sacha et Andrea sont nos experts ès-recettes provençales, allez jeter un oeil à toutes leurs spécialités

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.