Restaurants en Provence

Ardoise et ambiance, Romy affiche complet

RomyRomy a vu le jour au printemps dernier et a connu, en moins d’un semestre, une étonnante notoriété lui permettant de rivaliser avec les enseignes bien en place depuis plusieurs années. Tous les jours au déjeuner, la terrasse, dressée sommairement sur le trottoir de la rue de Lodi, affiche complet. Une foule de jeunes femmes en majorité, et quelques-uns de leurs copains, répondent à l’appel d’une ardoise concise et visant juste. Les propositions régulièrement remises à jour en fonction des inspirations de la cuisine, affichent des intentions sudistes et régionales : panisses mayo au yuzu, toasts mozza-tomates anciennes et jambon de Parme, tenders poulet paprika-citron affûtent les appétits.

En salle, Romane et en cuisine, Mathieu. Les deux amis ont  longtemps rêvé de ce lieu à leur image, irrigué par des vins locaux et bio, une huile d’olive régionale et des légumes de saison en provenance directe des marchés voisins. Au déjeuner, un tartare de thon coriandre et ananas accompagné de frites fraîches maison. Toutes les recettes sont servies dans des assiettes chinées en brocante et la profusion de couleurs, tant dans les décors que les compositions, confère un esprit primesautier aux tables de très bon goût. Le poisson est frais, bien assaisonné sur des notes de citron dominantes, quelques oignons à la façon de pickles, des cébettes et des pluches de coriandre. L’ananas apporte une note sucrée et exotique très plaisante. Le gâteau mi-cuit au chocolat est magnifique, mou à coeur mais sucré au point d’en altérer l’ardence du cacao. Le dessert reste, en l’état, un modèle du genre qu’il convient de goûter au détriment du crumble de nectarines, de la salade de fruits ou de la mousse chocolat.

Romy
Alors faut-il y aller ? Oui car le rapport qualité-prix est excellent, le service très appliqué et pétri de bonnes intentions. Oui pour les propositions renouvelées chaque jour et la fraîcheur des assiettes. Oui pour le cadre gentil à l’intérieur et la terrasse, atout majeur aux beaux jours. Une adresse miniature qui transforme le quotidien et redonne de l’énergie pour tout l’après-midi.

Romy, 9, rue de Lodi, Marseille 6e arr. Infos au 04 86 77 15 76. Déjeuner, 21 €.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.