Restaurants en Provence

Ardoise et ambiance, Romy affiche complet

RomyRomy a vu le jour au printemps dernier et a connu, en moins d’un semestre, une étonnante notoriété lui permettant de rivaliser avec les enseignes bien en place depuis plusieurs années. Tous les jours au déjeuner, la terrasse, dressée sommairement sur le trottoir de la rue de Lodi, affiche complet. Une foule de jeunes femmes en majorité, et quelques-uns de leurs copains, répondent à l’appel d’une ardoise concise et visant juste. Les propositions régulièrement remises à jour en fonction des inspirations de la cuisine, affichent des intentions sudistes et régionales : panisses mayo au yuzu, toasts mozza-tomates anciennes et jambon de Parme, tenders poulet paprika-citron affûtent les appétits.

En salle, Romane et en cuisine, Mathieu. Les deux amis ont  longtemps rêvé de ce lieu à leur image, irrigué par des vins locaux et bio, une huile d’olive régionale et des légumes de saison en provenance directe des marchés voisins. Au déjeuner, un tartare de thon coriandre et ananas accompagné de frites fraîches maison. Toutes les recettes sont servies dans des assiettes chinées en brocante et la profusion de couleurs, tant dans les décors que les compositions, confère un esprit primesautier aux tables de très bon goût. Le poisson est frais, bien assaisonné sur des notes de citron dominantes, quelques oignons à la façon de pickles, des cébettes et des pluches de coriandre. L’ananas apporte une note sucrée et exotique très plaisante. Le gâteau mi-cuit au chocolat est magnifique, mou à coeur mais sucré au point d’en altérer l’ardence du cacao. Le dessert reste, en l’état, un modèle du genre qu’il convient de goûter au détriment du crumble de nectarines, de la salade de fruits ou de la mousse chocolat.

Romy
Alors faut-il y aller ? Oui car le rapport qualité-prix est excellent, le service très appliqué et pétri de bonnes intentions. Oui pour les propositions renouvelées chaque jour et la fraîcheur des assiettes. Oui pour le cadre gentil à l’intérieur et la terrasse, atout majeur aux beaux jours. Une adresse miniature qui transforme le quotidien et redonne de l’énergie pour tout l’après-midi.

Romy, 9, rue de Lodi, Marseille 6e arr. Infos au 04 86 77 15 76. Déjeuner, 21 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Fondue Rhonéa à l’Eloge La saison de la fondue est officiellement ouverte ; le dimanche 24 novembre le restaurant l’Eloge servira une fondue préparée par Nathalie Montiel de la fromagerie du Marché Gare à Pernes-les-Fontaines et des meilleures cuvées Rhonéa. Tarifs : 18, 34 et 42 €. Infos auprès de Marine au 04 90 12 41 15.

 

Marché aux vins Vacqueyras – Beaumes-de-Venise Les samedi 30 novembre et dimanche 1er  décembre, 30 vignerons de Vacqueyras et Beaumes -de-Venise, organisent leur traditionnel marché aux vins en trois couleurs. A déguster également, les fameux muscats de Beaumes-de-Venise et les produits du terroir. Un espace restauration et un bar à vins seront aménagés. Ateliers d’accords mets et vins prévus le 30 novembre à 15 heures (mets et fromages). Le 1er, on parlera des accords chocolat, pâtisserie et vin à 14h30.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.