Art de vivre

Ros’été, le vin rosé coule dans les rues de Marseille

ros'été“L’opération a eu du succès l’été dernier, il n’y avait donc aucune raison pour ne pas réitérer l’expérience…” C’est avec enthousiasme que Nicole Verspiren, en charge de la boutique le Sommelier, s’apprête à lancer son festival, le Ros’été, deuxième du nom, du 7 au 28 juin prochain. Une opération de réhabilitation du vin rosé et de valorisation, chère à la sommelière : “La Provence est leader mondial en vin rosé, c’est aussi une couleur que tout le monde méprisait il y a quelques années encore et ma volonté, c’est de mettre à l’honneur le travail des vignerons” explique Nicole Verspiren. Un atout touristique, un vif intérêt chez les touristes, le festival Ros’été amorcera aussi l’été sous le signe de la solidarité puisque le festival a noué un partenariat avec l’association le Point Rose qui vient en aide aux enfants dont le pronostic vital est engagé…

“Les parcours dégustation qui avaient très bien marché l’an dernier seront reconduits cette année”, avertit la sommelière. Les 15 et 22 juin, douze commerces initieront leurs clients et visiteurs à la dégustation de vin rosé : tables nappées, verres, ice bags et fiche technique complèteront la panoplie. Le vendredi 14, une soirée VIP ponctuera les rendez-vous tout comme la soirée de clôture le 27 juin qui sera organisée au Carry Nation, le bar clandestin de Guillaume Ferroni : “Il nous fera déguster son cocktail baptisé ‘1900’ à base de vin rosé”.
Tout au long du mois, des packs “apérosé” seront mis en vente : ils existent sous trois formes (plage, chic et premium) contenant chacun une bouteille de vin, un tire-bouchon, des verres, un ice-bag et des grignotages. Tous les bénéfices liés à ces manifestations seront reversés à l’association le Point Rosé, parce que “c’est important de toujours voir la vie en rose et de cultiver le bonheur de chaque instant”, souffle Verspiren.

Rendez-vous sur la page Facebook de Ros’été pour le calendrier des manifestations ; commandes des packs apérosé au 04 91 33 53 53.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

20… comme 20 ans Edouard Loubet fête ce 10 novembre les 20 ans de ses 2 étoiles au guide Michelin. Pour l’occasion, le maître de Capelongue a invité ses potes Juan Arbelaez et Christophe Aribert pour un dîner à 6 mains et 11 services qui donne le vertige (tartare de chevreuil et réduction de figues de Barbarie-caviar osciètre impérial et petites feuilles d’oseille en vinaigrette douce ; saint-jacques à cru, pommes vertes, chou-fleur et glace truffe ; sanglier confit dans un jus truffé, siphon d’agria, anguille fumée, cacao et café)… Il faudra un sacré coffre pour souffler les 20 bougies : comptez 280 € par personne, pour une jauge de 40 couverts. Infos ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.