Art de vivre

Le salon de la rose ancienne : 3 jours de délicatesse au Mas de l’Amarine

Mas de l'AmarineSi le jardinier est la plus belle rose de son jardin, le Mas de l’Amarine est assurément son plus bel écrin. Sous la houlette d’Alice et Bernard, la magnifique propriété ouvre ses portes trois jours durant avec un programme fleuri. Tout en célébrant leur concept de “positive luxury”, les deux hôtes ont invité Benoît Hochart de la roseraie de Chateaubois. A charge pour ce dernier de nous faire vivre des expériences inédites et  enchanteresses. “Une véritable scénographie s’emparera des terrasse et salons de la maison, explique Alice Coloma. Nous allons habiller le site avec les roses anciennes de Benoît réputées non seulement pour leur beauté mais aussi pour leurs parfums”.

Trois journées durant, de 11h à 19h30, le public participera à des ateliers de bouquets sur-mesure, pourra acheter des rosiers à planter chez soi, se plongera dans la bibliothèque des roses et apprendra, auprès de Benoît, mille et une petites astuces de culture et d’entretien. Bien sûr, les plaisirs de la table inviteront à grignoter toute la journée, mêlant la rose aux plateaux de fromages et charcuteries, les pâtisseries aux pétales les plus délicats. Saviez-vous par exemple que la rose se décline aussi en glaces et sorbets ? Pour prolonger ces bonheurs gourmands, le Mas de l’Amarine proposera un salon de thé, un bar à gins et une sélection de vins à découvrir à chaque instant.

Côté beauté, Mirabelle présentera sa nouvelle ligne de cosmétiques dans la chambre orange. Eaux, crèmes et laits seront présentés dans “l’alcôve des secrets de beauté”. Chez les plus curieuses, un atelier de création de cosmétiques devrait remporter tous les suffrages. Enfin, tout au long de ces trois jours, des initiations aux arts de la table vous révéleront tous les secrets d’Alice : menus et ronds de serviettes, table dressée comme une mise en scène, centres de table en roses fraîches… Il y en, aura pour tous les goûts !

Salon de la rose ancienne, Mas de l’Amarine, 19, 20 et 21 mai de 11h à 19h30 ;
517, ancienne voie Aurelia, 13210 Saint-Rémy-de-Provence ; 
infos au 04 90 94 47 82.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.