Magazine

Samedi, the Caravane fait sauter les bouchons à Mérindol

aurelienA Mérindol, la Bastide du Grand Tilleul est le premier restaurant du Luberon à avoir son propre foodtruck, sobrement baptisé « the Caravane ». Cette fameuse caravane vous donne rendez-vous à la fête du vin samedi 28 juin prochain à Mérindol. C’est Jérémy Boudoire, le caviste de la Cave à Aimé, lui même à Mérindol, food truck astide grand tilleul flyerqui a réuni quelques viticulteurs pour faire découvrir leur production. Aurélien proposera au menu des bagels au gravelax de saumon et le fameux hot-dog new yorkais, des jus de fruits frais pour les enfants et des surprises (1). Par ailleurs, The caravane vous donne rendez-vous à Gargas, à la cave Aureto sur la D900 (à proximité de l’hôtel la Coquillade) tous les mercredis, jeudis et vendredis pour profiter d’une dégustation de produits 100% sains et faits maison (2).

(1) Samedi 28 juin à Mérindol sous la houlette de la Cave à Aimé.
(2) Hot dog, crazy bagnat (5,50-6,50 €), mix salade, My favorite, super Veg’ (de 3,50 à 7€), soupes, gaspachos, bouillons selon l’humeur (4,50 €), box saine et savoureuse (8€), jus de fruits bio, bière La Cagole, fromage blanc au miel, fruits frais, moelleux choco…

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux