Marseille Restaurants en Provence

Sarment, pour boire du vin terrien et manger de la fraternité

sarment

On l’a aimé chez Deep, chez Blum et à l’Apothèque, le voici chez Sarment. Davin Riakoze s’est installé en lieu et place de l’ancien Green Bear coffee de la préfecture et l’a transformé en cave, bar à vins et à manger. Dans un décor de murs en pierre, de comptoir carrelé, de suspensions façon ferme angevine, Pierre, le serveur, et Adrien, en cuisine, renouent avec une ruralité comme les citadins l’imaginent. Croisé en plein repérage, l’artiste Gaétan Marron passe pour « mesurer » le bandeau de carrelage sur lequel il dessinera une fresque au trait épais noir. Pendant ce temps, la terrasse s’agite d’une clientèle en quête de vins nature, les verres de ce Recerca blanc du Mas Samso 2021 (Catalogne nord, France) tintent et se parent d’un léger voile de fraîcheur condensée qui fera merveille avec les huîtres.

L’ardoise simple et efficace, mêle la mer (huître-concombre-coriandre), la terre (betterave-brousse du Rove et haricots plats) et la chair (parmentier de taureau-salade). Les assiettes tiennent leur promesse, les sourires sont sur tous les visages. En salle, le service est détendu, joyeux et le tutoiement évident. Ça court dans tous les sens, c’est le bistrot dans tout ce qu’on aime. La crème caramel et le riz au lait sont sans reproche mais en cette saison, l’option fruit serait aussi la bienvenue… fraises, framboises, premiers abricots, histoire d’être en résonnance avec le soleil. Un bon point, l’usage très modéré de sucre qui valorise les recettes au lieu de les étouffer. Un petit café, Deep bien sûr, sans sucre là encore pour en apprécier le velouté et les batteries sont rechargées.

sarment

Alors faut-il réserver sa table chez Sarment ? Pas besoin, c’est une adresse d’amis, il y aura toujours de la place pour vous. Oui quand même si vous aimez les biodyn et les nat’ que Laura la sommelière aura dénichés pour vous. Oui car, dès 18h jusqu’à minuit, on vient pour prendre l’apéro dans la torpeur des soirées qui ne finissent pas. Sarment est un joli nom, poétique ; il respire la convivialité et les grandes tablées. C’est tout ça que vous y trouverez.

Sarment, 22, bd Paul-Peytral, Marseille 6e. Instagram @sarment.marseille Formules 15, 19 et 22 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter