En direct du marché

Savim de printemps 2019, des petits secrets pour un grand succès

Savim de printemps 2019Le Savim de printemps réunira 260 exposants au parc Chanot du 15 au 18 mars prochain. Le Savim, c’est le premier salon gastronomique de France en termes de fréquentation et de durée. Il se tient en deux sessions, printemps (17 éditions) et automne (la trentième édition s’est déroulée en octobre 2018). “Le Savim de printemps est né en 2003 bien après l’édition automnale car de nombreux exposants, voyant la clientèle fidèle revenir en nombre, nous ont soufflé le besoin de ce deuxième rendez-vous”, explique Philippe Colonna.
Les années se suivent et désormais la fréquentation du Savim de printemps s’avère “constante au pire, en croissance au mieux, assure Philippe Colonna. En mars 2018, nous avons totalisé 44 000 entrées avec un sursaut de plus de 7 000 entrées par rapport au printemps 2017. J’espère que cette tendance se confirmera en 2019″, sourit-il.

Entre autres points forts du salon, les cours de dégustation de vin entament leur 10e année. Ce sont des sommeliers régionaux qui animent ces ateliers très majoritairement fréquentés par des jeunes avides de savoir. A noter encore, la présence d’un nouveau venu, Matthieu qui représente la 5e génération de paysans à la tête de la ferme de Saint-Herem sise à Allanche dans le Cantal, au coeur du massif volcanique du Cézallier : “Ce sont des éleveurs-transformateurs qui produisent des salers, cantals et saint-nectaires AOP au lait cru, des produits exceptionnels” s’enflamme Philippe Colonna.

Les “formules magiques” du Savim
L’édition printanière regroupe donc 260 exposants, à 99% les mêmes que ceux qui étaient présents en novembre, un chiffre stable depuis 4 ans : – Nous remplaçons poste pour poste quand un exposant fait défection mais on s’en tient à une règle essentielle, c’est le public qui décide si oui ou non il faut accueillir plus d’exposants”, lance Philippe Colonna. Pour comprendre cette affirmation, il faut revenir à la règle qu’ont instituée les organisateurs du salon de la gastronomie de Turin en Italie. Selon ces derniers, “pourqu’un salon de la gastronomie s’installe et se pérennise, il faut 100 exposants pour 20 000 entrées”, donc 500 exposants pour 100 000 entrées… C’est ce ratio que le Savim de Marseille applique, avec succès.
“Une personne qui quitte un salon ravie fera venir dans le temps 4 personnes, poursuit Colonna. En revanche, une personne qui quitte votre salon déçue le fera savoir et dissuadera 7 personnes de venir dans ce salon”, poursuit le fondateur du Savim qui explique ainsi son pragmatisme et sa longévité.

Téléchargez la liste des exposants Téléchargez votre invitation gratuite

Savim de printemps, du vendredi 15 au lundi 18 mars 2019 de 10h à 20h (18h le lundi), hall1 du parc Chanot, Marseille 8e arr. Inscriptions aux cours de dégustation de vin à l’entrée, participation aux frais : 5 €, 25 personnes par session, trois sessions par jour.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.