Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie B R U M E S, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
La sélection du GP
• Atelier cuisine, « vinyles à déguster » pour les 8 ans et plus avec le Studio Mille Feuilles, mardi 21 mai  à 18h30 à la médiathèque de Cavaillon, 60, rue Véran Rousset (gratuit).
• De l’encre et du vin, un atelier d’écriture accompagné d’une dégustation de vins ! Animé par Alexandre Tran autour de deux ou trois thèmes (une photo, une citation, un vers…) pour se lancer dans l’écriture. A partir de 18 ans, mardi 21 mai 19h.
• Dj set Pastaciutta, une performance musicale et culinaire de Floriane Facchini avec Clément Martin. Ce DJ set allie musiques méditerranéennes qui évoquent avec « amore » le goût de la cuisine italienne et préparation de pâtes fraîches à déguster ensemble entre autres joyeusetés. Le mer. 22 mai de 18h30 à 21h30 (gratuit).

Suis-nous sur les réseaux

Villeneuve-lès-Avignon

► 3 chefs – 5 étoiles au Prieuré.- C’est l’histoire de 3 chefs – Christophe Chiavola, chef étoilé du Prieuré, Glenn Viel, chef triplement étoilé à l’Oustau de Baumanière et Grégory Mirer, chef étoilé privé – qui, sous le signe de l’amitié, nous proposent une soirée exceptionnelle au Prieuré de Villeneuve-lès-Avignon. Une cuisine d’instinct, surprenante, inspirée par la nature, épurée, aux multiples saveurs de Provence et d’ailleurs qui fait la part belle au produit : « Dans le ventre d’un calalard » par Glenn Viel, « Le petit bateau, rapide mais pas trop » par Christophe Chiavola, « De la terre à la plume » par Grégory Mirer. Laissez-vous embarquer et vivez une parenthèse gastronomique en 5 plats.
• Menu 6 mains, en 5 plats avec accord mets et vins (380 € -places limitées) le mercredi 22 mai au dîner. Réservation uniquement par téléphone : 04 90 15 90 15.

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Magazine

Chez Scoby, Félicie Billet prône la green attitude et ses bienfaits

Félicie Billet

Matthew KenneyMatthew Kenney est né aux USA, dans le Connecticut. Cuisinier et auteur à succès de douze ouvrages de cuisine, il est spécialisé dans la cuisine des plantes et graines. Il a fondeux sociétés, Matthew Kenney Cuisine et Matthew Kenney Culinary, spécialisées dans les régimes alimentaires à base de plantes et le business du bien-être. Il donne des cours en ligne dans de multiples pays. Ancien élève de l’Institut Paul Bocuse, il a appris les techniques culinaires françaises et vénère la cuisine gastronomique française.
Un regard bleu azur, un enthousiasme débordant et une échoppe qui devrait accueillir ses premiers clients au début du mois de juin sur la place du général de Gaulle. Félicie Billet a baptisé son snack Scoby, un sympathique acronyme qui signifie Symbiotic culture of bactery and yeast. « J’ai longtemps exercé dans un cabinet, confie la naturopathe de 35 ans, et je me suis longtemps interrogée pour savoir comment conserver et diffuser les valeurs naturopathes sans s’enfermer dans un dogme ; et la solution, c’est ce petit commerce ». Confessant une passion pour la cuisine, Félicie Billet a découvert, sur les conseils d’une amie, l’univers de l’américain Matthew Kenney (ci-contre). « C’est un cuisinier qui prône le plaisir et la beauté à table ; il cuisine vegan sans jamais le dire car il ne souhaite pas s’enfermer dans une chapelle » raconte la jeune femme. Chez Scoby, Félicie Billet proposera l’élixir de vie chinois, le fameux kombucha, « une boisson chinoise millénaire à base de sucre, d’eau et de thé. C’est un miracle pour la flore intestinale, un mélange qui fermente à la façon d’un vinaigre et c’est souverain pour la santé ». Autres boissons santé, le kéfir, les laits végétaux, des jus de fruits et de légumes sous forme de smoothies, « riches en fibres ». Pour faire le plein de chlorophylle, Félicie Billet mettra à la carte un jus d’herbe de blé, garanti extrait à la main à la commande afin d’en conserver au maximum les vitamines.

Le refus des dogmes
Ouverte sur le monde, l’entrepreneuse marseillaise a parcouru la planète durant 5 ans, une fois son Deug de médiatrice culturelle en poche : « J’ai travaillé au Pakistan pour l’Unesco, vécu un an au Niger, puis en Inde. J’ai tourné un film à la recherche des minorités chamaniques entre Afghanistan et Pakistan : les Kalashs qui vivent dans l’Hindi Kouch. Au Niger, j’ai eu un flash, c’est là qu’est née mon envie de devenir naturopathe ». Félicie Billet apprend donc le corps humain, les plantes, les huiles essentielles, un univers qui la passionne mais elle l’a quitté non sans avoir dirigé un cabinet durant 6 ans : « Je souhaitais transmettre ces valeurs au grand public sans être dogmatique. je ne suis pas opposée au gluten s’il est issu de variétés de blés anciennes, je souhaite expliquer pourquoi le lait de vache ne se digère pas sans pour autant stigmatiser ceux qui en boivent ».

ScobyChaque jour, sur l’ardoise, Félicie proposera un plat du jour, des lasagnes de courgette-ricotta de cajou sauce tomate, un tartare courgettes-avocat, un taboulé brocoli-fenouil, des salades de graines germées… « Je travaille sur le cru afin de montrer combien le cru conserve les vitamines, minéraux et enzymes » précise-t-elle. Assurant qu’aujourd’hui, le grand public recherche la qualité basée sur des produits locaux, de saison et variés, la fondatrice de Scoby n’exclut pas non plus les protéines d’origine animale. Dans son mini local de 22 m2, Félicie Billet achève les préparatifs qui précèdent l’inauguration de son micro snack : « Je me fournis en fruits et légumes auprès de la Bonne Saison, l’épicerie bio la moins chère de Marseille. Avec eux, c’est du local et de la saison… Il faudra que les clients admettent qu’on ne peut pas tout trouver tout au long de l’année ». De fait, s’il n’y a pas de contraintes, ce n’est pas drôle…

Scoby, 1, rue Pythéas, Marseille 1er arr. Ouverture juin 2018. Plats/salades 9€ ; jus de 2,50 à 5,50 € ; café bio 1€.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Je suis allée déjeuner mercredi 2 petites salades délicieuses avec des courgettes râpées et des graines germées délicieuses .Un jus vert excellent .J’y retournerai des que possible .La patronne à une pêche et un sourire qui vous fait un bien fou ..