En direct du marché

A Toulon, les Cafés Maurice et maison Ferroni lancent le rhum-café

De Marseille à Toulon, union sacrée autour du rhum-café. La maison Ferroni, conduite par Guillaume Ferroni, figure française (et marseillaise) du cocktail, des spiritueux et de la distillation, vient de finaliser une recette dite de rhum-café. A l’origine de ce nouveau breuvage, il faut aller chercher du côté de Toulon, et d’une marque historique varoise : les Cafés Maurice. C’est Boris Touaty, arrière petit-fils de Marc-Maurice Lévy, créateur de la marque de torréfaction en 1875, qui a eu l’idée de ce rapprochement.

« Nous avons été mis en relation par un ami commun, relate Ferroni. Boris avait déjà un sirop au café à son actif et voulait une liqueur ». La recette résulte de l’assemblage des notes d’un café finement torréfié avec un rhum boisé, il s’agit d’une liqueur mais la législation impose la mention de « rhum-café », eu égard à l’ajout de sucre dans la  liste des composants. La mise au point a demandé trois mois de travail et s’appuie sur trois paramètres : le taux de sucre, le dosage de café (juste torréfié, encore chaud, plongé dans le rhum avec une macération courte) pour développer des arômes mêlés d’expresso et de marc, et le très fort taux de grammage de café pour compenser la faible extraction. Voilà pour la fabrication.

« Comme un tiramisu »
« On a testé plusieurs cafés et nous avons retenu un arabica du Honduras, issu de la plantation Esperanza » relate Guillaume Ferroni. Mille bouteilles ont été produites et le rhum-café Maurice est déjà en vente à Toulon, non sans succès. « Nous sommes très heureux du résultat, affirme Ferroni. L’attaque en bouche fait immédiatement penser à un tiramisu, c’est un produit très gourmand qui se prête à merveille aux cocktails ». Un excellent spiritueux que l’on boira pur sur de la glace en fin de repas, en lieu et place d’un expresso… C’est bluffant

Cafés Maurice, 2, place Camille-Ledeau, 83000 Toulon ; infos au 04 22 44 99 45.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.