Mes recettes

Un tiramisu marrons et poires

tiramisu marrons et poiresPréparation : 20 min / Repos : 2 heures

Votre marché pour 4 personnes : 240g de pâte de marrons (de la marque Sabaton) ; 250 g de mascarpone ; 3 œufs ; 2 cuillères à soupe de sucre ; 10 boudoirs ; 1 boîte et demi de poires au sirop ; poudre de cacao amer à 99%.

On y va : délayer progressivement la pâte de marrons avec le mascarpone pour obtenir un mélange homogène. Séparer les blancs des jaunes, blanchir les jaunes au batteur avec les 2 cuillères à soupe de sucre. Y ajouter le mélange pâte de marron-mascarpone tout en remuant. Monter fermement les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation. Verser le sirop des poires dans une assiette creuse. Tremper rapidement les boudoirs dans le sirop et les disposer au fond du plat. Ajouter par dessus les poires découpées en lamelles. Compléter avec la crème au mascarpone. Laisser reposer le tiramisu marrons et poires au réfrigérateur pendant 2 heures minimum. Saupoudrer de cacao au travers d’une passoire au moment de servir votre tiramisu marrons et poires.

Bonus : le tiramisu à la pâte à tartiner aux noisettes…
Le saviez-vous ? Le tiramisu est un entremets récent, car on ne trouve pas de traces écrites de son existence avant les années 60 et la majorité affirme qu’il est né en Vénétie, tirant son nom du dialecte vénitien qui veut dire “donne-moi des forces”. Ce dessert est parfois assimilé à la charlotte en raison de sa composition et de ses ingrédients, confirmant ainsi que dans la cuisine populaire, en l’absence de certains documents, il est toujours difficile d’associer une préparation à un lieu ou à une période. Le dictionnaire de la langue italienne Sabatini Coletti retrace la première mention de ce nom à l’année 1980. Il est certain que depuis cette époque, sa diffusion a été rapide dans toute l’Italie et, grâce à la forte émigration des chefs qui ont ouvert leurs restaurants à l’étranger, il est rapidement devenu célèbre jusqu’à atteindre le statut de dessert italien le plus connu et le plus consommé… au monde !

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.