Mes recettes

Un tiramisu marrons et poires

tiramisu marrons et poiresPréparation : 20 min / Repos : 2 heures

Votre marché pour 4 personnes : 240g de pâte de marrons (de la marque Sabaton) ; 250 g de mascarpone ; 3 œufs ; 2 cuillères à soupe de sucre ; 10 boudoirs ; 1 boîte et demi de poires au sirop ; poudre de cacao amer à 99%.

On y va : délayer progressivement la pâte de marrons avec le mascarpone pour obtenir un mélange homogène. Séparer les blancs des jaunes, blanchir les jaunes au batteur avec les 2 cuillères à soupe de sucre. Y ajouter le mélange pâte de marron-mascarpone tout en remuant. Monter fermement les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation. Verser le sirop des poires dans une assiette creuse. Tremper rapidement les boudoirs dans le sirop et les disposer au fond du plat. Ajouter par dessus les poires découpées en lamelles. Compléter avec la crème au mascarpone. Laisser reposer le tiramisu marrons et poires au réfrigérateur pendant 2 heures minimum. Saupoudrer de cacao au travers d’une passoire au moment de servir votre tiramisu marrons et poires.

Bonus : le tiramisu à la pâte à tartiner aux noisettes…
Le saviez-vous ? Le tiramisu est un entremets récent, car on ne trouve pas de traces écrites de son existence avant les années 60 et la majorité affirme qu’il est né en Vénétie, tirant son nom du dialecte vénitien qui veut dire “donne-moi des forces”. Ce dessert est parfois assimilé à la charlotte en raison de sa composition et de ses ingrédients, confirmant ainsi que dans la cuisine populaire, en l’absence de certains documents, il est toujours difficile d’associer une préparation à un lieu ou à une période. Le dictionnaire de la langue italienne Sabatini Coletti retrace la première mention de ce nom à l’année 1980. Il est certain que depuis cette époque, sa diffusion a été rapide dans toute l’Italie et, grâce à la forte émigration des chefs qui ont ouvert leurs restaurants à l’étranger, il est rapidement devenu célèbre jusqu’à atteindre le statut de dessert italien le plus connu et le plus consommé… au monde !

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster (champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux USA et deux adresses à Paris), ouvre sa première adresse à Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Cannes La plage Hyde Beach du Grand Hôtel de Cannes rouvre ses portes avec une nouvelle carte sudiste signée par Stéphanie Le Quellec. Située sur le boulevard de La Croisette, la plage privée du Hyde Beach Cannes et son ponton au-dessus de la mer proposent de profiter d’une expérience de détente (et de gastronomie) les pieds dans le sable. Stéphanie Le Quellec, qui connaît bien la région pour y avoir exercé pendant près de 8 ans, renoue cet été avec la Méditerranée. Elle a promis de retravailler avec ses producteurs de cœur et leurs merveilleux produits : fromages de chèvre de la région, tomates charnues, poissons de la côte et autres aromates du marché coloré de Forville, que la cuisinière s’attachera à sublimer. Un shot de Riviera dans l’assiette…

Abonnez-vous à notre newsletter