Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Art de vivre

Vénus, pour grignoter et se retrouver toute la journée

Vénus

Ce n’est pas un bar pour filles mais un bar de filles. Vénus a ouvert ses portes, voilà tout juste deux semaines sur le très recherché boulevard Vauban. Il concrétise les rêves de Julie et Claire qui avaient envie d’un café, « où on peut grignoter toute la journée », avec des propositions sucrées et salées. « C’est un soir d’été, il y a deux ans, qu’on a eu envie de changer de vie professionnelle et qu’on a décidé de le faire » se remémore Julie, elle même issue d’une famille de restaurateurs, et qui a fait les belles heures de l’Appart’, rue de Lodi, une année durant. Pour le déjeuner, les deux associées ont fait appel à Patrick, un chef en charge de la carte qui proposera un plat du jour, un velouté ou gaspacho selon les saisons, une salade et un sandwich. Pour le goûter, un blondie (un cookie-gâteau), un fondant à la crème de marrons sans gluten, un cake, des cookies vegan accompagneront les thés kusmi et les cafés de la torréfaction lyonnaise Mokxa. 

Vénus

Du jeudi au samedi soir, Claire endossera sa tunique de bar tender et proposera des combos cocktails-tapas en harmonie. « L’idée consiste à proposer quatre cocktails par mois et on les twistera par petites touches pour proposer des cocktails dans le style et différents à la fois » explique Claire. C’est à cette dernière qu’on doit également une sélection de vins et de bières bio, trois vins en trois couleurs qui changeront tous les mois. Pour les « sans alcool », la vente de bouteilles de lemon aids et de community cola permettra de financer des projets à vocation sociale à un niveau local. Jamais en reste d’une bonne idée, Julie et Claire organiseront, dès que la situation sanitaire le permettra, des brunches dominicaux avec des chefs invités. Il y a quelques semaines, le caducée de l’ancienne pharmacie de quartier a été remplacé par Vénus, incarnation « de la beauté et de la séduction » confient les deux amies. Qui s’en plaindra ?

Vénus, 79, boulevard Vauban, Marseille 6e arr. ; infos au 04 91 92 03 53.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.