Art de vivre

Avec la réouverture du Viaghji di Fonfon, c’est le lancement de la saison !

A fami faci escia u lubbu di a tana : la faim fait sortir le loup de sa tanière, dit le proverbe. De la même façon, l’ouverture, pour la saison 2019, du Viaghji di Fonfon au Vallon des Auffes, va faire ressortir les Marseillais de leur sweet home. Deux mois durant cet hiver, la petite échoppe du Vallon des Auffes s’est refait une beauté et pour sa 5e année, le Viaghji di Fonfon double sa surface et offre une salle d’accueil supplémentaire, une cuisine ouverte sur salle et un comptoir des plus accueillants.

Viaghji di Fonfon“J’ai eu l’idée du Viaghji en plein hiver, se souvient Alexandre Pinna, son propriétaire… J’avais envie d’été et on a ouvert un 20 décembre. C’était un lieu minuscule, feutré, cosy et dès le premier été les Marseillais ont répondu présent”, se souvient Alexandre. Au fil des ans, le Viaghji a aménagé sa petite terrasse les pieds dans le port affichant toujours complet dès l’heure du retour de la plage : “Cet hiver, on a aménagé une cuisine qui nous permettra de proposer des plats en complément des assiettes de charcuteries et de fromages. C’est une façon de proposer aux clients de passer un peu plus de temps avec nous, de faire durer la soirée et de profiter du coucher de soleil sous les arches du vallon” dit Alexandre Pinna. Pour accompagner les seiches persillade, panisses et brochettes de gambas, des vins rosés (Fiumiccicolli, Alma di Notte, les Pins couchés), rouges (l’Escale de Fonfon, le Sant Armettu et le clos Réal) et blancs (Grand Marrenon, Patrimonio Carco Antoine Arena 2012) sélectionnés par le maître des lieux.

Viaghji di FonfonParce qu’il est fier de ses charcuteries, Alexandre Pinna invite à le suivre dans l’entrelacs des ruelles du petit port de pêcheurs. Là, caché dans un cabanon, deux bouchers, dont un Meilleur ouvrier de France, préparent les charcuteries qui seront servies cet été au Viaghji : “De la coppa, de la pancetta, des saucissons, caillettes, des noix de jambon et de la saucisse italienne” désigne du doigt Philippe, fier de ce travail artisanal.
C’est la dernière ligne droite avant l’ouverture, un lancement de saison qui fait sourire un voisin qui s’écrie : “Quand il ouvre le Viaghji, on sait que c’est l’été qui arrive !” Une boutade en forme d’augure…

Viaghji di Fonfon, ouvert le soir 7/7j ; en mai et juin, le samedi et dimanche du petit-déjeuner au dîner, le soir uniquement en été. Infos et résas au 04 91 52 78 28.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter