Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

En direct du marché

vin-satori.com, les vins nature et thés pu erh livrés chez vous

Le vin, symbole de l’Occident et le thé, emblème de l’Asie. D’apparence antagonistes, les deux boissons multiplient pourtant les points communs au point d’avoir suscité l’envie de créer vin-satori.com, un site de vente en ligne de vins nature et de thés pu erh. A l’origine de ce concept intriguant, il faut aller chercher deux Vauclusiens de la commune de la Bastidonne, voisine de Pertuis : Merlin et Elie.

vin-satori.com

Merlin est fils d’un vigneron, précurseur dans les vins nature, qui a transmis à son fils, le goût du vin. Oubliées les années en fac de socio et de science politique à Montpellier, Merlin a fait une formation de caviste et s’est rompu aux règles du métier à la Cave des Papilles de la rue Grignan, à Marseille. De son côté, Elie a fait une fac de chinois pour étancher sa soif de culture asiatique. Deux années passées ensuite en Chine, puis 2 ans à Taïwan et, enfin, 2 années encore en Corée du Sud, ont fait de lui un parfait connaisseur de cette région du globe de laquelle il a ramené le goût pour les thés pu erh. « Ce sont des thés provenant exclusivement de la province du Yunnan en Chine, voisine du Laos et de la Birmanie. On cueille les feuilles sur des arbres millénaires et les thés sont très racés, offrant souvent des arômes de sous-bois », explique Merlin.

Pour le vin comme pour les thés, les deux associés comparent les terroirs, le vocabulaire de dégustation et les analogies en termes de tanins. Le vieillissement est très important et compte parmi les critères d’appréciation : – Nous goûtons tout ensemble et il faut que le vin et le thé nous séduisent d’égale façon sinon, nous ne les référençons pas » assurent Elie et Merlin. Le projet de site web fédérant leurs passions est né voilà un an ; désormais, les deux entrepreneurs pensent à ouvrir une boutique dans le périmètre Vauban/Vieux-Port : – Initialement, nous ne voulions pas être tributaires d’horaires fixes et la vente en ligne permettait d’être présents à la fois en local comme à l’international, relate Merlin. Maintenant, on est prêt pour un point de vente physique ».

vin-satori.com

Profitant de l’aubaine, « le milieu du thé pu erh est très fermé et il est facile de s’y faire connaître par une communauté d’amateurs en quête de qualité », les deux fondateurs de vin-satori.com assurent réaliser la majorité de leurs ventes de vin à Marseille. Avec neuf régions viticoles phare de l’Hexagone, ils affichent leurs goûts pour quelque 80 vignerons et leur travail « nature garanti ». Quant au thé pu erh, il reste l’apanage des clientèles nord européennes, Allemands et Hollandais en tête. « Pour Marseille, nous nous sommes engagés à livrer à vélo nous-mêmes toutes les commandes avec un forfait de 2€ seulement » lancent-ils. Encore un élément différenciant.

Infos sur le site vin-satori.com et aux 06 95 30 67 97 – 06 13 54 60 24.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.