Mes recettes

Sauté de boeuf aux épinards

Sauté de boeuf aux épinards

Préparation : 20 min / Cuisson : 10 min

Votre marché pour 4 personnes : 500 g de filet de boeuf (ou coeur de rumsteack) ; 500 g d’épinards frais ; 2 oignons ; 50 g de beurre.
Marinade : 1 cuil. à café de piment doux ; 2 cuil. à café de gingembre frais ; 1 gousse d’ail ; 2 cuil. à soupe de sauce de soja ; 2 cuil. à soupe d’huile de sésame ; 1 cuil. à soupe de vinaigre de xérès.

On y va : la veille, préparer la marinade : laver et hacher finement le piment. Peler et hacher finement le gingembre. Eplucher, dégermer et hacher l’ail. Mélanger la sauce de soja, l’huile de sésame, l’ail, le gingembre, le vinaigre de xérès et le piment dans un saladier. Disposer au frais.

Le lendemain, émincer le boeuf finement, le déposer dans la marinade, bien mélanger, la viande doit être enrobée de marinade. Couvrir d’un film au contact et réserver au frais 1 heure.
Pendant ce temps, équeuter et laver les épinards à l’eau vinaigrée puis à l’eau claire en brassant bien. Egoutter et réserver. Eplucher, laver et ciseler les oignons. Egoutter la viande (garder la marinade). Déposer 30 g de beurre dans un wok, chauffer et y faire sauter la viande par petites quantités en la colorant bien. Cuire selon l’à point de cuisson souhaité. Débarrasser au fur et à mesure et renouveler la cuisson. Faire suer les oignons dans le beurre restant, lorsqu’ils sont bien tendres, ajouter les épinards, sauter rapidement. Ajouter ensuite le boeuf et réchauffer rapidement l’ensemble. Assaisonner selon son goût le sauté de boeuf aux épinards et servir !

Trucs de chef : ce sauté de boeuf aux épinards peut être accompagné de riz jasmin (riz thaï). Rincer le riz dans un bol avec de l’eau froide, remuer, laisser reposer quelques instants puis jeter l’eau. Recommencer plusieurs fois. A défaut de cuiseur à riz, faire bouillir de l’eau (1 volume de riz pour 1,4 volume d’eau) dans une casserole, verser le riz, couvrez, diminuer le feu et laisser cuire 10 minutes. Une fois l’eau absorbée (ne pas soulever le couvercle), couper le feu et laisser reposer à couvert 10 à 15 minutes.

Bonus : le rumsteack de boeuf à l’asiatique…

Photo F. Hamel

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

 Arles, une nouvelle chef au Chardon A la suite de l’excellent accueil réservé à Ruba Khoury en 2018, l’équipe du Chardon est toute heureuse de recevoir ces mois de mars et avril Leatitia Carion, chef française qui a le voyage dans le sang.  Après avoir fondé à Londres son famous Pop-up Bao Bun Foodtruck, elle se pose à Arles pour le printemps avec une carte très inspirée par l’Asie. Tiradito thon version Nikkei, moule-vinaigre de pomme-aubergine schezuan basilic ou poulet karaage sauce XO-gochujang-pickles et tarte tatin-beurre miso figurent parmi ses plats signature. Premier soir du pop-up le 28 février. Chardon, 37, rue des Arènes à Arles, tarifs : 29 € (déjeuner) et 39 € (soir). Résas au 09 72 86 72 04. Ouvert du jeudi soir au lundi soir et du vendredi au lundi midi. (12h30-14h30).

Peter Fischer chez Chicoulon La cave annonce sa prochaine soirée dégustation avec Peter Fischer, vigneron emblématique du château Revelette à Jouques. Dans une ambiance conviviale et décontractée, Peter présentera ses différentes cuvées : 3 blancs, 3 rouges et 1 liquoreux. Des vins de copains, de gastronomie mais surtout de passionnés. Spécialement pour cette occasion, Peter ouvrira également quelques vieux millésimes de ses plus grandes cuvées issues de sa cave personnelle. Côté cuisine, Tomi, incontournable chef du Chicoulon, cuisinera des tapas qui s’accorderont à merveille avec les vins dégustés. Jeudi 28 février au 59, rue Grignan (Marseille 6e), Formule: 45 € / personne sur réservation au 04 91 33 46 59.

Le GP sur les réseaux