Art de vivre

Alexandre Mazzia chef de l’année 2019 selon Gault et Millau

Alexandre Mazzia chef de l'année
Côme de Chérisey (à gauche), tout content, au côté d’Alexandre Mazzia chef de l’année 2019. Ph. Gault et Millau

Le guide Gault et Millau a décerné le titre de Cuisinier de l’année au marseillais Alexandre Mazzia, 42 ans, propriétaire du restaurant AM, à la rue Rocca dans le 8e arrondissement. Alexandre Mazzia, 42 ans, succède à Jean Sulpice de l’Auberge du Père Bise qui fut chef de l’année 2018. Côme de Chérisey, de Gault et Millau, lui remettra son titre lundi 12 novembre à Paris. Avec la note de 18, 5 sur 20, Mazzia a confié au quotidien Libération : « Je n’aurais pas pensé recevoir ce prix un jour ». Le chef sert dans son restaurant « une cuisine personnelle et radicalement éloignée des canons », affirme le guide jaune. Avec des plats signatures comme la « biscotte végétale aux fleurs et condiments framboise-harissa », ou le « coing, pomme verte, chocolat, panais  », le chef 1 étoile au Michelin s’inspire des produits et de l’inspiration du moment. Alexandre Mazzia chef de l’année

L’essentiel du guide
Les autres récompenses de l’année 2019 vont à Jean-François Piège et Christophe Bacquié qui décrochent les 5 toques et rejoignent les 21 autres chefs détenteurs de 5 toques.
Sandro Micheli, au Louis XV d’Alain Ducasse à Monaco, est sacré Pâtissier de l’année 2019 avec une note de 17/20. Camille Pailleau au Rozo à Lille, et Brandon Dehan à l’Oustau de Baumanière aux Baux-de-Provence remportent tous les deux le trophée de jeune pâtissier de l’année 2019. Alexandre Mazzia chef de l’année
Le Trophée Pop 2019, qui récompense la restauration sur le pouce, revient à Tatiana et Katia Levha (le Double Dragon, Paris XIe).
Hakim Gaouaoui, à la tête de Ma Cocotte à Saint-Ouen dans le 93, est sacré Entrepreneur de l’année 2019.
Denis Courtiade, au Plaza Athénée à Paris, est nomm Directeur de salle de l’année 2019 et Fanny Perrot, au Yoann Conte à Veyrier du Lac, est sacrée Jeune directeur de salle 2019.
Maxime Valery de La Vague d’Or à Saint Tropez et Baptiste Cavagna du Grand restaurant à Paris sont sacrés Sommelier de l’année 2019 et Julien Petracci à l’Hôtel des Bains de Charavines, est sacré Jeune sommelier de l’année 2019.

Pour ceux qui auraient 29 € à dépenser, le guide Gault et Millau sera mis en vente lundi 5 novembre.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

Concerts à la Mirande L’hôtel avignonnais accueille des concerts de musique classique avec des musiciens, habitués à se produire dans les plus grandes salles de concert. Une coupe de champagne est servie à l’entracte et, pour ceux qui le désirent, la soirée se prolonge autour d’un dîner au restaurant de La Mirande. Le prochain concert aura lieu le vendredi 18 janvier à 20h : Bach, Suite pour violoncelle ; Schulhoff, Duo pour violon et violoncelle ; Mieczysław Weinberg, Suite n°1 pour violoncelle avec Philippe Graffin (violon), Raphaël Wallfisch (violoncelle).
Mercredi 13 février, 20h, Mozart « A vous dirais-je, Maman » KV 265 ; Korngold , « Much ado about nothing », violon et piano ; Ysaye, sonate pour violon seul, opus posthume ; Schedrin, Three funny pieces pour trio avec piano Schnittke, quintette avec piano. Les artistes conviés ce soir-là : Philippe Graffin (violon), Erik Sluys (violon), Pierre-Henri Xuereb (alto), Jeroen Reuling (violoncelle), Katsura Mizumoto (piano).
Concert seul avec une coupe de champagne à l’entracte : 40 € ; concert suivi de dîner : 150 €.
À 16 heures, concert suivi d’un thé et pâtisserie au salon de thé : 40 €. Infos au 04 90 14 20.

3e festival truffes et vins Rhonéa Les samedis 19 janvier, 9 et 23 février seront dédiés à la truffe noire sous toutes ses formes. Au programme : cavage dans les truffières partenaires de la cave, découverte du marché aux truffes de Richerenches, l’un des plus importants marché d’Europe, et déjeuner gastronomique « tout à la truffe » accompagné d’une dégustation des cuvées au Dolium, le restaurant de la cave coopérative de Beaumes-de-Venise. Sur réservation, places limitées : 100 € / personne (visite du marché, cavage, dégustation et repas truffes compris). Infos auprès de Marine au  04 9012 41 15.