Art de vivre

Le chapeau d’été du château de Beaupré sera blanc et gourmand

Double famille

Pourquoi chapeau ? « L’idée est de créer et partager un moment magique avec les participants !, explique Phanette Double. A chaque événement, on se creuse la tête… pour proposer de la nouveauté tout droit sortie de notre beau chapeau ! »
Deux fois par an, en été et en hiver, la famille Double nous ouvre les portes du château de Beaupré. Pour la 5e année consécutive, le chapeau d’été proposera une balade gourmande : un véritable déjeuner nomade. Et, vu le succès des éditions précédentes, afin de pouvoir répondre à la demande croissante, le chapeau d’été se déroulera sur deux journées les 23 et 24 juin 2018. « Nous proposerons au grand public de découvrir au coeur de notre vignoble, les mets concoctés par 12 chefs en accord avec nos vins, poursuit Phanette Double. A l’arrivée de chaque participant nous lui offrons un verre, un chapeau et un road book », sourit la jeune femme. Et place à l’enventure ! Les invités se promènent dans le vignoble de Beaupré et découvrent au gré d’une promenade d’environ 3 km, 6 points de dégustation. A chaque stop, ils dégustent une cuvée issue des vignes traversées et une bouchée gourmande préparée « en live » par le cuisinier.
Une fois la balade terminée, les papilles émerveillées et l’appétit rassasié, les hôtes du château invitent les participants à se retrouver autour du grand bassin de Beaupré pour une après-midi de détente, baignade et repos à l’ombre des grands pins. Quelques verres des autres cuvées étancheront la soif de curiosité des amateurs tout au long de cette journée placée sous le signe de la
douceur de vivre. « C’est un plaisir d’ouvrir notre propriété, écrin de nature à 12 km à l’ouest d’Aix-en-Provence, à tous les épicuriens, complète Maxime Double, frère de Phanette. L’accès est ouvert à tous mais uniquement sur réservation. Ultime détail : chaque année nous plaçons l’édition estivale sous une couleur, on demande à tous, d’avoir, si possible, un rappel de cette couleur dans les vêtements afin de contribuer à la magie ».

Les 23 et 24 juin, de 11h à 19h. Tarif unique : 55 € par personne. Réservation obligatoire avant le 18 juin 2018 au 04 42 57 33 59. Dress code : baskets (ou chaussures de marche) et un vêtement blanc. Places limitées.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.