Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Art de vivre

Après 6 ans d’aléas, l’hôtel Mercure Canebière-Vieux-Port a enfin ouvert

Vendredi 19 juillet 2019. Cette date restera celle de l’accueil des premiers clients de l’hôtel Mercure Canebière-Vieux-Port. Un moment fort pour l’équipe de cet hôtel dont le permis de construire avait été déposé en 2013 et qui devait voir le jour deux ans plus tard. L’ouverture avait ensuite été repoussée à 2017, puis 2019… C’est le projet mené par Arrelia qui a été retenu, avec le
groupe Fondeville construction, Agir Promotion et le soutien du financement de 123 Investment Management, ainsi que le cabinet d’architecture marseillais Tangram. C’est, finalement, l’enseigne Mercure du groupe Accor qui a été choisie pour dynamiser cette bâtisse. Le bâtiment de type haussmannien date du XIXe siècle et se compose d’un hôtel 4 étoiles, le Mercure Canebière-Vieux Port, d’une brasserie et de sa terrasse, le Capucin, de deux salles de réunion et d’un espace coworking.

L’hôtel est classé 4 étoiles et dispose de 90 chambres dont les « classique », les « privilège » et les suites. Une des chambres est dotée d’une terrasse avec vue sur les toits du centre-ville avec Notre-Dame-de-la-Garde à l’horizon, le palais Carli, le marché Noailles et la rue des Feuillants à ses pieds. Tous les équipements inhérents à la classification 4 étoiles répondent à l’appel : coffre fort , climatisation, wifi, mini bar à discrétion, machine à café etc. Côté professionnel, l’hôtel propose un service de séminaires et réceptions avec ses 2 salles de réunion et un espace de coworking pour les réunions de travail. Les salles, avec vue sur le marché des Capucins, sont équipées d’un accès au web haut débit.

Hôtel Mercure Canebière-Vieux-Port, 48, La Canebière, Marseille 1er.

Le restaurant, le Capucin
Ancien second de Lionel Lévy au sein de la brigade de l’Intercontinental-Hôtel Dieu, Sylvain Touati a pris la direction des cuisines de l’hôtel. D’un papa d’origine algérienne, d’une grand-mère arlésienne et d’un grand-père espagnol, le chef, marseillais de naissance, puise son inspiration dans la gastronomie du bassin méditerranéen (lire son portait ici). La carte propose quelques sardines marinées-pommes de terre-poutargue et olives vertes cassées, une sélection de tomates anciennes-burrata, une très pertinente lotte et calmars cuisinés comme une paella, des linguine encre de seiches et palourdes persillade, une poitrine de cochon marinée, une niçoise-mesclun thon snacké. Quelques fromages affinés, un finger menthe-chocolat, une pêche façon Bellini composent l’offre sucrée.

Brasserie le Capucin, 48, La Canebière, Marseille 1er. Déjeuner : 24 et 29 € ; dîner : 39 €. Infos au 04 65 58 56 93.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.