Magazine

Inclassable et Intraitable et “Im”-buvable : le 25, rue de la République, trois en un

Inclassable et Intraitable
Sébastien Richard sur tous les fronts pour réussir sa rentrée

La rue de la République fait sa rentrée, le 3 septembre avec le déménagement, au numéro 25, et la réouverture de l’Inclassable, restaurant éphémère qui avait fait les riches heures de MPG 2019, sur la place Sadi-Carnot (2e arr). Le chef Sébastien Richard officiera toujours à l’Inclassable mais c’est surtout le visage d’Arlette Fletcher que les clients retrouveront. Fletcher, issue de la galaxie Perrodin, animera une carte pensée comme un semainier : lundi, végétal iodé ; mardi, agneau ; mercredi, ravioli ; jeudi, cochon et vendredi, poisson. Les tarifs du déjeuner, s’échelonneront de 17, 22 à 29 € et la salle pourra accueillir 22 couverts contre 18 en terrasse. “A terme, l’Inclassable a pour vocation d’évoluer en résidence de chefs, explique Sébastien Richard. Un collectif de 12 cuisiniers s’est constitué et ils y officieront à tour de rôle”. Inclassable et Intraitable

L’Intraitable voisinera avec l’Inclassable
Toujours au 25 de la rue de la République, dans le même local, la deuxième enseigne, l’Intraitable, sera le pendant nomade de l’Inclassable et proposera des plats à emporter au déjeuner, du lundi au vendredi à des tarifs sensiblement inférieurs, de 5 à 11 € selon les entrées, plats et desserts choisis. “L’Intraitable, ce sera le traiteur du chef en poste à l’Inclassable, cette enseigne permettra de faire connaître aux clients, le travail des 12 cuisiniers sans changer d’adresse”.

L’Imbuvable, enfin, sera le troisième concept à occuper les lieux. On y boira des bières locales, des vins nature et on y retrouvera des produits d’épicerie et les ingrédients déclinés des plats servis à l’Intraitable ou à l’Inclassable : – Dans quelques semaines, l’Imbuvable déménagera et deviendra aussi une résidence de barmen”, prévient Sébastien Richard. Un restaurant, un service traiteur à emporter un un lieu hybride proposant vins et bières “vertueux” : le 25, rue de la République prépare sa rentrée et celle des amateurs de nouveautés. Ils seront servis.

Inclassable et Intraitable et Imbuvable, 25, rue de la République, 2e arr. Ouverture le 3 septembre. Ouvert au déjeuner du lundi au vendredi, et, sur réservation de groupe, le soir et/ou le week-end. Tarifs midi de 17, 22 à 29 €.

Pépé le roi du poulet en attendant son adresse définitive

pépé le roi du pouletEn attendant son adresse définitive à Marseille, Pépé le roi du poulet s’installe lui aussi quelques semaines au 25, rue de la République. Cette micro chaîne dont le premier restaurant est implanté au Tremblay sur Mauldre dans les Yvelines (Ile-de-France) a été fondée par le chef Laurent Trochain auquel s’est associé Sébastien Richard. Comme on peut le deviner, Pépé le roi du poulet propose du livré ou de l’emporté et des volailles élevée en liberté résultant d’une démarche bio. “A Marseille, on a sélectionné les poulets d’Elisabeth et Michel Chavinas, éleveurs à Cheval-Blanc dans le Vaucluse” détaille Sébastien Richard. Côté recettes, on peut s’en donner à coeur joie : poulet Amazone, Kentucky, saucisses de poulet ou aiguillettes en tempura, croquettes, croustilles, burgers…

Pépé le roi du poulet, 25, rue de la République 2e arr. le mercredi, jeudi et vendredi soir, le samedi et dimanche toute la journée.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.