Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Art de vivre

Avec la Crème, le premier food market de Marseille est annoncé le 7 mars

Eric Maillet
Eric Maillet (Cédrat) et son hot fish

Réunir quelques bons restos de Marseille, en un même lieu, un dimanche, voilà le principe d’un food market. Ces initiatives cartonnent à Londres, Paris et Madrid. Marseille, grâce à sa météo clémente, peut légitimement prétendre à organiser le sien. Aux origines de ce concept, il faut aller chercher Iris et Santiago qui ont fait un constat : « Marseille est une ville immense et la bonne pizza est éloignée du bon sushi qui est éloigné du bon plats de pieds-paquets… Alors pourquoi ne pas réunir tous ces grands noms en un même lieu ? » interroge Iris. D’autant que les Marseillais ont besoin de renouer avec les événements festifs et que la crise ayant entraîné la fermeture des restaurants s’enlise.

« Les restaurateurs ont mis à profit la fermeture forcée de leurs établissements pour se réinventer, analyse Iris. Des gens comme Eric Maillet (resto le Cédrat, NDLR) ont cartonné en proposant des recettes de sandwiches gastronomiques ; il est sold out en permanence et nous espérons qu’avec cette initiative, nous allons amplifier le mouvement et contribuer à cet élan créatif ».

Le premier food market de Marseille est fixé le dimanche 7 mars dans le jardin de la maison Montgrand avec les restaurants Cédrat, l’opéra Zoizo et les Trois Coups. Chaque enseigne proposera deux plats en mode tapas soit 6 plats en tout. Un café sera de la partie et apportera la touche sucrée : pour cette première, c’est l’équipe des cafés Loustic qui annoncera son grand retour à Marseille en collab’ avec les Aixois de la torréfaction Mana. « Comme on s’en doute, on veut la crème des restaurateurs à chacun de nos rendez-vous », sourit Iris qui confie qu’à terme, d’autres restaurants d’autres villes seront aussi invités. Plats chauds, proposition végétarienne et vins nature, il y en aura pour tous les goûts. Les deux Bons Vivants, Santiago et Iris, présenteront chaque dimanche, une sélection de vins nature pour coller avec la philosophie propre des événements : – Tout le packaging sera biosourcé et biodégradable » assurent-ils.

Un pass-crème associera 6 tapas et une bouteille de vin (ou 4 tapas salés et 2 sucrés avec une bouteille de vin). « L’organisation en plein air permettra de répondre aux exigences sanitaires, dit Iris qui assure que la play-list et l’envie de chiller dans le jardin redonneront du baume au coeur à tous ».

Food market de Marseille la Crème, dimanche 7 mars au Jardin Montgrand, 35, rue Montgrand, 6e arr. de 11h30 à 16 h. Résas sur le compte facebook dédié et la page Instagram
Evénement programmé chaque premier dimanche du mois

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.