Art de vivre

Avec la Crème, le premier food market de Marseille est annoncé le 7 mars

Eric Maillet
Eric Maillet (Cédrat) et son hot fish

Réunir quelques bons restos de Marseille, en un même lieu, un dimanche, voilà le principe d’un food market. Ces initiatives cartonnent à Londres, Paris et Madrid. Marseille, grâce à sa météo clémente, peut légitimement prétendre à organiser le sien. Aux origines de ce concept, il faut aller chercher Iris et Santiago qui ont fait un constat : “Marseille est une ville immense et la bonne pizza est éloignée du bon sushi qui est éloigné du bon plats de pieds-paquets… Alors pourquoi ne pas réunir tous ces grands noms en un même lieu ?” interroge Iris. D’autant que les Marseillais ont besoin de renouer avec les événements festifs et que la crise ayant entraîné la fermeture des restaurants s’enlise.

“Les restaurateurs ont mis à profit la fermeture forcée de leurs établissements pour se réinventer, analyse Iris. Des gens comme Eric Maillet (resto le Cédrat, NDLR) ont cartonné en proposant des recettes de sandwiches gastronomiques ; il est sold out en permanence et nous espérons qu’avec cette initiative, nous allons amplifier le mouvement et contribuer à cet élan créatif”.

Le premier food market de Marseille est fixé le dimanche 7 mars dans le jardin de la maison Montgrand avec les restaurants Cédrat, l’opéra Zoizo et les Trois Coups. Chaque enseigne proposera deux plats en mode tapas soit 6 plats en tout. Un café sera de la partie et apportera la touche sucrée : pour cette première, c’est l’équipe des cafés Loustic qui annoncera son grand retour à Marseille en collab’ avec les Aixois de la torréfaction Mana. “Comme on s’en doute, on veut la crème des restaurateurs à chacun de nos rendez-vous”, sourit Iris qui confie qu’à terme, d’autres restaurants d’autres villes seront aussi invités. Plats chauds, proposition végétarienne et vins nature, il y en aura pour tous les goûts. Les deux Bons Vivants, Santiago et Iris, présenteront chaque dimanche, une sélection de vins nature pour coller avec la philosophie propre des événements : – Tout le packaging sera biosourcé et biodégradable” assurent-ils.

Un pass-crème associera 6 tapas et une bouteille de vin (ou 4 tapas salés et 2 sucrés avec une bouteille de vin). “L’organisation en plein air permettra de répondre aux exigences sanitaires, dit Iris qui assure que la play-list et l’envie de chiller dans le jardin redonneront du baume au coeur à tous”.

Food market de Marseille la Crème, dimanche 7 mars au Jardin Montgrand, 35, rue Montgrand, 6e arr. de 11h30 à 16 h. Résas sur le compte facebook dédié et la page Instagram
Evénement programmé chaque premier dimanche du mois

1 commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.