Art de vivre

Avec la Crème, le premier food market de Marseille est annoncé le 7 mars

Eric Maillet
Eric Maillet (Cédrat) et son hot fish

Réunir quelques bons restos de Marseille, en un même lieu, un dimanche, voilà le principe d’un food market. Ces initiatives cartonnent à Londres, Paris et Madrid. Marseille, grâce à sa météo clémente, peut légitimement prétendre à organiser le sien. Aux origines de ce concept, il faut aller chercher Iris et Santiago qui ont fait un constat : « Marseille est une ville immense et la bonne pizza est éloignée du bon sushi qui est éloigné du bon plats de pieds-paquets… Alors pourquoi ne pas réunir tous ces grands noms en un même lieu ? » interroge Iris. D’autant que les Marseillais ont besoin de renouer avec les événements festifs et que la crise ayant entraîné la fermeture des restaurants s’enlise.

« Les restaurateurs ont mis à profit la fermeture forcée de leurs établissements pour se réinventer, analyse Iris. Des gens comme Eric Maillet (resto le Cédrat, NDLR) ont cartonné en proposant des recettes de sandwiches gastronomiques ; il est sold out en permanence et nous espérons qu’avec cette initiative, nous allons amplifier le mouvement et contribuer à cet élan créatif ».

Le premier food market de Marseille est fixé le dimanche 7 mars dans le jardin de la maison Montgrand avec les restaurants Cédrat, l’opéra Zoizo et les Trois Coups. Chaque enseigne proposera deux plats en mode tapas soit 6 plats en tout. Un café sera de la partie et apportera la touche sucrée : pour cette première, c’est l’équipe des cafés Loustic qui annoncera son grand retour à Marseille en collab’ avec les Aixois de la torréfaction Mana. « Comme on s’en doute, on veut la crème des restaurateurs à chacun de nos rendez-vous », sourit Iris qui confie qu’à terme, d’autres restaurants d’autres villes seront aussi invités. Plats chauds, proposition végétarienne et vins nature, il y en aura pour tous les goûts. Les deux Bons Vivants, Santiago et Iris, présenteront chaque dimanche, une sélection de vins nature pour coller avec la philosophie propre des événements : – Tout le packaging sera biosourcé et biodégradable » assurent-ils.

Un pass-crème associera 6 tapas et une bouteille de vin (ou 4 tapas salés et 2 sucrés avec une bouteille de vin). « L’organisation en plein air permettra de répondre aux exigences sanitaires, dit Iris qui assure que la play-list et l’envie de chiller dans le jardin redonneront du baume au coeur à tous ».

Food market de Marseille la Crème, dimanche 7 mars au Jardin Montgrand, 35, rue Montgrand, 6e arr. de 11h30 à 16 h. Résas sur le compte facebook dédié et la page Instagram
Evénement programmé chaque premier dimanche du mois

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.