Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Art de vivre

La digue du large s’ouvre à tous cet été, voici le programme

Une des vues sur Marseille depuis la digue du large
Du côté du GPMM on se dit « ravi ». La digue était fermée au public depuis le 11 septembre 2001 et les autorités portuaires voient dans cette opération un test préfigurant de ce que pourrait être 2024 (lire ci-dessous). « Notre souci, c’est la sécurité des publics présents et de cette zone portuaire sensible, dit un cadre du site. Nous y sommes enfin et nous nous réjouissons de travailler avec Provence Tourisme. Nous avons hâte de voir comment le public réagira ».
La digue du Large renoue avec les Marseillais. A la suite d’un appel à projets lancé par le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), la fameuse digue Sainte-Marie redevient, le temps d’un été, un espace de promenade et de vie aux activités multiples. Longtemps accessible puis d’un accès interdit, eu égard aux règles de sécurité imposées par les risques d’attentats, la digue proposera cet été des temps festifs, culturels et contemplatifs… « Une mosaïque de tout ce que les Marseillais nous ont réclamé » explique Isabelle Brémond, directrice de Provence Tourisme.

Lorsque le GPM a lancé son appel à projets, les équipes de Provence Tourisme ont immédiatement proposé un programme d’animations : – C’était une évidence pour nous puisque depuis 2019, nous organisons des Dîners insolites sur ce site », assure Isabelle Brémond. Provence Tourisme, organisme départemental en charge de la promotion touristique des Bouches-du-Rhône, a fait appel à ses partenaires historiques, Borderline, ICI-les Grandes Tables  « pour porter nos valeurs, à savoir le partage, l’hospitalité, la promotion des circuits courts. Nous connaissons, le site, nos partenaires ont prouvé leur savoir-faire, on sait gérer », résume Iabelle Brémond.

La digue du large, du gratuit et du payant

Si la programmation est appelée à évoluer, Provence Tourisme a cherché à proposer de tout et pour tous. Le prix de la traversée a été fixé à 6 €, elle sera gratuite pour les moins de 10 ans. « Il sera tout à fait possible de venir sur la digue pour en profiter sans rien débourser, libre à qui veut d’y amener son pique-nique ». En revanche, d’autres activités seront tarifées. Le GPM a demandé cependant à maintenir quelques règles minimales de sécurité : au-delà des rafales de vent à 30 nœuds, les traversées seront supprimées et une liste nominative de toutes les personnes présentes sur site sera communiquée chaque jour aux autorités : – C’est un passage sensible de tous les bateaux, c’est l’entrée du port, on ne rigole pas avec ça », justifie un proche du dossier. 

Prémices pour 2024

Avant l’année 2024 qui verra l’espace maritime, et portuaire, investi par les manifestations autour des Jeux olympiques, le GPMM entend dès 2023 proposer cet espace comme lieu de vie. En cas de succès, cette opération pourra être renouvelée, voire élargie, en 2024. Cette proposition  s’intègre dans le cadre de la mutation du secteur qui s’étend du J4 jusqu’à Arenc, voulu par le GPMM en liaison avec la Ville de Marseille. Elle fait partie intégrante de la nouvelle dynamique à l’œuvre pour concrétiser un front de mer de prestige depuis le Vieux-Port jusqu’à la nouvelle skyline marseillaise. Depuis ce lieu privilégié, c’est toute la mutation du port et de la ville qui s’expose aux visiteurs sous son meilleur profil.

Programme et inscriptions sur le site de MPG.

La digue du large au début du XXe siècle

« Provence Tourisme défend un tourisme responsable dans les Bouches-du-Rhône. Nous nous engageons dans une démarche durable : moins de déchets, zéro plastique, transports doux, produits locaux et de saison, accessibilité au plus grand nombre. »

Des apéros, des lectures, de l’Histoire et de la food

Se promener, flâner ou tout simplement chiller sur cette bande de béton fendant la Méditerranée, c’est la promesse de ces balades iodées. En débarquant sur la digue du large depuis le bateau écoresponsable « Ysaé », les promeneurs peuvent profiter de ce moment privilégié pour découvrir ce patrimoine portuaire inaccessible au grand public depuis 2001.
20 dates : juillet / août / septembre
Les mercredis 19 et 26 juillet ; 2, 9, 16, 23 et 30 août ; 6, 13, 20, 27 sept.
Les dimanches 23 et 30 juillet ; 6, 13, 20, 27 août ; 3, 10, 17 sept.
Mercredi : départ du Mucem : 9h / 10h / 11h / 12h – Retour depuis la digue toutes les heures de 9h30 à 13h30
Dimanche : départ du Mucem à partir de 9h jusqu’à 17h soit : 9h / 10h / 11h / 12h / 13h / 14h / 15h / 16h / 17h. Retour de la digue toutes les heures à partir de 9h30 jusqu’à 18h30
Jauge : 60 personnes par créneau. Tarif : 6 € / pers. Gratuité pour les moins de 10 ans.

 Dans une ambiance de soleil couchant, au départ du Mucem et par bateau écoresponsable, le Ysaé, ces apéros de la digue font la part belle à la musique et à la dégustation de produits locaux. Sur la digue, les carrioles des Grandes Tables de la Friche au design unique proposent des produits frais, de saison, essentiellement locaux et issus de l’agriculture biologique ou raisonnée. Les vins locaux sont eux aussi biologiques.
Le sound truck de Musiq Voyage prend ses aises sur la digue pour offrir une palette de sonorités lumineuses et faite de panoramas méditerranéens, les yeux toujours rivés sur l’horizon. Les pieds tanqués, le regard au large, c’est le programme de sessions de pétanque extraordinaires. Deux terrains de pétanque éphémères sont mis en place sur la digue le temps de la programmation de L’Appel du large.

Les 12, 18, 19, 25 et 26 juillet ; les 1er, 2, 8, 9 août et les 5, 6, 12 et 13 septembre. Les mardis et mercredis à partir de 18h30 (avec Aurore Danthez et Louise Poncet pour les Grandes Tables, 3h sur place) : 3 départs depuis le Mucem: 18h30/19h10/19h50 et 3 retours : 21h45, 22h25, 23h05. Jauge : 180 personnes. Déconseillé aux moins de 7 ans. Tarif : 20 € / pers.

 Au mois de juillet, une soirée unique organisée par le collectif Borderline qui promet un moment festif et musical mémorable. Avec au programme Boombass (ex Cassius /Ed Banger), Ray Mang et Carla Mo. Jeudi 13 juillet de 19h à 1h. Accès en bateau « Ilienne » – Départ 19h30 du Vieux-Port. Accès en bateau « Ysaé » – Départs 19h / 19h30 / 20h / 20h30 du Mucem. Jauge : 500 personnes
Infos et réservations : labelborderline.com

À déguster sur place avec une box concoctée par des chefs locaux ou à préparer chez soi, les amateurs de pique-nique peuvent profiter de l’été indien pour déjeuner sur la digue du large. Les pique-niques culturels pour s’immerger dans l’Histoire : les visiteurs vont profiter en septembre et en octobre d’une journée combinant activités culturelles en matinée et pique-nique sur la digue à l’heure du déjeuner, avec au choix : une visite culturelle en lien avec l’histoire en partenariat avec Cosquer Méditerranée ou la fondation Regards de Provence / Station sanitaire suivie d’une balade maritime à bord du Ysaé pour découvrir l’histoire du port autonome de Marseille ( durée ¾ d’heure) et enfin, débarquement sur la digue pour le pique-nique.
Une visite contée sur la thématique du port autonome de Marseille en partenariat avec le Mucem (durée 1h30) et débarquement sur la digue pour le pique-nique.
Samedis 23 et 30 septembre ; samedi 7 octobre en partenariat avec le Mucem
Dimanche 1er octobre en partenariat avec Cosquer Méditerranée
Dimanche 8 octobre en partenariat avec Regards de Provence
Infos et réservations : mpgastronomie.fr

Aux origines de la cuisine française. Il nous reste encore à démontrer en quoi la Provence et Marseille en particulier ont joué un rôle si singulier dans les fondements de la gastronomie hexagonale. Comme il nous faut démontrer le rapport intime que notre territoire cultive entre l’ici et l’ailleurs, dynamisant la créativité culinaire et nourrissant nos traditions populaires si importantes en matière de gastronomie. Ici, sur la digue du large, une rencontre de notre territoire mettra à la fois l’accent sur ce qui fonde le socle de la cuisine provençale et sur ce qui est redécouvert, réinventé, décliné par tous les chefs et les producteurs, nombreux et engagés. Tous enrichissent la gastronomie provençale, son esprit, ses méthodes, ses codes, ses savoir-faire mais aussi toutes les traditions qui lui sont rattachées et leur transmission.
Jeudi 7 septembre, départ bateau Vieux-Port à 19h – Tarif : 103 € par personne. Infos et réservations : mpgastronomie.fr

Le Grand banquet de la Digue ou une immense table dressée en pleine mer. Les quelques centaines de participants vont déguster un menu écoresponsable 100% local et de saison mettant à l’honneur les produits de la mer.
Un dîner avec une dimension solidaire avec la venue d’associations œuvrant dans le champ du social et de la solidarité. Le dîner, orchestré par un duo de chefs engagés sur le territoire, Michel et Emmanuel Portos (Jardin du Cloître et CFA Corot), sera préparé et servi par des jeunes apprentis ou en formation dans le métier.
Jeudi 14 septembre, jauge : 300 personnes – Tarif en cours. Infos et réservations : mpgastronomie.fr

Si les chantiers navals étaient contés, ils pourraient l’être à travers l’ouvrage de Christian Astolfi “De notre monde emporté”  (Le Bruit du Monde, Ed.) et incarnés par la voix du talentueux réalisateur Robert Guédiguian. Depuis la digue du large, ce moment exceptionnel de lecture prendra toute sa dimension et sa force semblable à un écho des voix des ouvriers de ces chantiers et du territoire. Un moment privilégié et d’une rare intensité attend les visiteurs. A l’issue de la lecture, les participants repartiront avec cet ouvrage dédicacé par l’auteur. En septembre ou octobre, dates à définir, en journée. Propositions culinaires et boissons à la vente sur place
Jauge : 120 personnes – Tarif : 30€. Infos et réservations : mpgastronomie.fr

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Malheureusement, toutes les balades du matin sur la Digue du Large ont été annulées !
    Nos adhérents avaient réservé nombreux sur les créneaux de 9h (à la fraîche) et ils sont très déçus.
    La raison donnée est la chaleur… mais les apéros et les dîners sont maintenus alors qu’il fait plus chaud le soir à 18h30 que le matin à 9h.