Art de vivre

La Grande Criée : 45 soirées de cuisine nous tendent l’assiette tout l’été à la Criée

la Grande Criée

► Les producteurs : Du Goût dans Mon Panier, Terre de Mars, la Plateforme paysanne locale (fruits et légumes), la coopérative des pêcheurs du coin, RM Marée (poissons), Arlette et Didier Nourry (œufs, lapins et volaille), boulangerie Pain Pan , Taureau de Tarascon…
► Vins de vignerons (nature et bio exclusivement) : château Henri Bonnaud à Palette, le château de Roquefort à La Bédoule, le Mas de Valériole, domaine Milan (Saint-Rémy-de-Provence).
Si vous ne savez pas quoi faire un soir cet été, c’est au Théâtre national de Marseille La Criée qu’il faudra aller. Jusqu’au 4 septembre, du lundi au vendredi, les Grandes Tables, le restaurant du théâtre, se mettent en quatre et invitent 4 chefs pour 45 soirées de cuisine de haute volée. Chaque soir, un duo de cuisiniers s’animera dans un dispositif ouvert. Sur la terrasse, devant la façade historique de l’ancien marché aux poissons, la scénographie sera pensée pour mettre en scène la cuisine et les cuisiniers. Une centaine de places assises seront disponibles garantissant les distances de sécurité. Les propositions culinaires de Georgiana Viou, Sarah Chougnet, Charlotte Baldaquin et Emmanuel Perrodin se baseront sur ce que les pêcheurs pêchent et sur ce que le marché leur inspire. En mode dîner ou apéritif, vous choisirez chaque soir, quelques unes des 8 suggestions qui seront cuisinées sous vos yeux dans une cuisine ouverte et à 4 mains ; du poisson donc, puisque ces rendez-vous ont vocation à honorer l’ancienne criée aux poissons, mais aussi des légumes de l’été et des produits en lien avec nos producteurs et artisans de Provence… Ces soirées rendront gloire aux circuits courts dans leur plus savoureuse expression. Sans couper les cheveux en quatre, la carte salée et sucrée proposera des assiettes de 5 à 12 euros à savourer sur une bande son singulière composée par Clément Garcin avec le concours de DJ Zoom et le richissime fonds de la discothèque de radio Grenouille 88.8

Les 4 AS – la Grande Criée, du 6 juillet au 4 septembre, dès 18h30, à la Criée, 30, quai de Rive Neuve, 7e arr. Assiettes de 4 à 12 €. Infos et résas au 06 03 39 14 75 et criee@lesgrandestables.com

N’y allons pas par quatre chemins

Tout l’été, les 4 chefs imagineront une cuisine qui s’écrira comme un jeu, un cadavre exquis culinaire imposé par un double langage : celui de la mer et celui du théâtre, qui sera toujours un peu présent dans les assiettes via des références plus ou moins évidentes à des spectacles joués à La Criée. Cette cuisine de théâtre, collective et singulière a enthousiasmé Sarah Chougnet , une “fille de l’Est qui aime le Sud. Une fille des terres qui aime la mer, confesse cette violoncelliste qui vous une passion pour la cuisine. Dans ma vie comme dans ma cuisine “ouverture” est le maître-mot. Ouverture musicale, ouverture d’esprit, ouverture des frontières culinaires : à mon sens, pas d’originalité sans curiosité. Travailler dans un restaurant qui fait dialoguer plaisirs de bouche et joies littéraires me grise donc tout naturellement, et le fait que ce restaurant soit situé à Marseille me ravit encore d’avantage”.

Photos DR, Tamy Bar Shay, Maki Manoukian

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.