Art de vivre

Laurent Deconinck à Gigondas, Saisons à Marseille : menus et produits phare

Laurent Deconinck à GigondasA Marseille, Saisons en mode champignon et fait des heures sup’
 C’est la saison des cadeaux et le restaurant du binôme Diaz-Bonneaud en profite pour nous offrir  des menus sur le thème… du champignon. « Nous avons eu l’idée de proposer des menus thématiques évolutifs tout au long de l’année, explique Guillaume Bonneaud. En ce moment, par exemple, nous proposons un menu à 5 assiettes autour du champignon ». Et en janvier, la formule se déclinera autour de la truffe qui arrivera à maturité. « Il en sera de même chaque mois avec de beaux produits dûment sélectionnés » assure Guillaume Bonneaud. Et comme décembre est un mois de fêtes, le restaurant Saisons propose d’accueillir ses clients tous les samedis soir jusqu’au 30 janvier ainsi que le 23 décembre. Une pause les 24 et 25 pour être ensuite en forme le 31 décembre. Tentant non ?
Menu thématique mensuel : 95 €. Menu 31 décembre : 135 € hors boissons. Saisons, 8, rue Sainte-Victoire, 6e arr. Résas au 04 91 89 18 38.

Laurent Deconinck à Gigondas adore les Gillardeau
 Le bar à vin de Laurent Deconinck à Gigondas est l’une des plus fines adresses de la région. Le chef organise peu de soirées thématiques, 3 à 4 par an tout au plus, mais les envisage toujours avec exigence. Pour preuve, la dégustation verticale d’huîtres Gillardeau, calibre n°2, 3 et 4 organisée ce 8 décembre. « L’an dernier nous avions organisé une battle entre différente zones de production et c’étaient les Gillardeau qui semblaient avoir les faveurs de clients alors cette année, on satisfera les préférences », glisse avec malice le cuisinier. Bien sûr on parlera des origines, des modes d’élevage ainsi que des calibres mais le chef a souhaité associer des champagnes, environ 3 grands noms, à la dégustation. « Il y aura également des vins blancs type pessac-léognan, des sancerres et un corse, la cuvée Faustine d’Abbatucci » énumère l’organisateur. Que l’on soit attablé ou au coin du comptoir, on accompagnera ses huîtres de charcuteries (pata negra, jabugo dont le petit goût de noisette fait merveille avec l’iode des coquillages, du figatellu, du chorizo) et de fromages. « On va aussi préparer un kouign aman breton au beurre » annonce avec gourmandise Laurent Deconinck.
Le Nez, place du Rouvis, 84190 Gigondas ; infos au 04 90 28 99 59.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.