En direct du marché

A Briançon, on mange le gâteau Vauban

gateau vaubanDepuis juillet 2008, les fortifications de Vauban  à Briançon, sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco. Un des objectifs de ce référencement au patrimoine de l’Humanité vise à stimuler la créativité. Ainsi, un groupe de pâtissiers-chocolatiers du village ont-ils concocté le gâteau de voyage Vauban, un moelleux aux figues et aux noix,  selon une recette créée par Bruno Desclaux, restaurateur à Briançon. « Ce gâteau a été pensé sur la base d’une recette existante, confesse le patron du restaurant La Caponnière. Il est né en 1995 ; c’est un gâteau sans farine à base de figues sèches, de noix, d’amandes, de sucre et de blanc d’œuf ». La composition de cette pâtisserie fait référence au passé commerçant de la cité : « Les noix symbolisent le Dauphiné, les figues sèches sont une allusion à la Méditerranée » poursuit le restaurateur. Des figues qui rappellent que jusqu’ici, dans les siècles passés, les Maures sont venus et ont laissé des traces dans le patrimoine. Ce produit authentique permet une excellente et longue conservation. Ces artisans ont signé une charte les engageant à respecter la recette, les quantités et les ingrédients ainsi que son écrin, une jolie boîte bordeaux aux initiales du grand architecte guerrier du roi Soleil.

Glissé dans un sac à dos, les randonneurs actifs autour des sites Vauban pourront l’apprécier et avoir une petite pensée pour l’ingénieur de Louis XIV qui pour un siège, la défense d’une ville ou d’un chantier de fortification, parcourait régulièrement les routes de France. Ce savoureux gâteau de voyage, Vauban l’aurait sans nul doute apprécié !

En vente chez certains boulangers-pâtissiers de Briançon ; infos office de tourisme au 04 92 21 08 50.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.