Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

En direct du marché

Fêtes de fin d’année, les bûches et desserts millésime 2021

C’est un marronnier et pourtant, toujours un plaisir des yeux avant même de déguster ces gâteaux des rois et bûches, desserts emblématiques des repas de fêtes de fin d’année. En voici une appétissante sélection.

bûches

Baumanière, tout un symbole

Le pâtissier de l’Oustau de Baumanière, Brandon Dehan, a imaginé un dessert comme un symbole fort de résilience : la bûche Épi. L’inspiration est venue d’une petite graine semée et récoltée à Baumanière cet été 2021 et, pour marquer cette première moisson du blé du domaine, Brandon a eu l’idée de ce dessert comme une dédicace au terroir des Baux. Le chef pâtissier et son équipe ont joué une carte inhabituelle et pourtant très raffinée : un crémeux au croissant, brioche perdue, caramel de blé grillé se trouve posé sur un croustillant au feuilletage, mousse de pain grillé et vanille.
La bûche Épi « Moisson 2021 » édition limitée à retirer uniquement à Baumanière aux Baux-de-Provence ; tarif : 85 € les 6 parts. Date limite de commande le 22 décembre à 9 heures. Infos ici. Photo Virginie Ovessian

La Parenthèse enchantée et enchanteresse

Elle fut la révélation du Noël 2020 et confirme cette année avec trois entremets de belle facture. Deux coups de coeur pour commencer, une bûche mojito (biscuit citron streusel menthe-insert crémeux citron vert et menthe, mousse citron) et une belle composition mousse d’érable insert de poire compotée et mousse érable sur un biscuit pécan praliné. Réservez la mojito pour le final d’un dîner copieux, la bûche érable pour les repas plus légers. Les fanas de chocolat aimeront cette classique mousse sur biscuit noisette-croustillant praliné, insert dulcey et chocolat blanc vanille. L’assurance de ne pas se tromper.
Comptez 6 € la part ; cmmandes au 06 75 40 42 81 et confirmation par mail : parenchante13@gmail.com
Prise des commandes au plus tard 72 heures auparavant le retrait au laboratoire (site web ici).

Bricoleurs de douceurs

Clément et Aurélie ont de l’humour, ce qui est l’apanage des gens intelligents et fins. A l’image de leurs bûches -entremets. Voici notre sélection cette année, le Adriana Karembûche, un croustillant amandes et pâte de citron, un crémeux citron yuzu et pain de Gênes – mousse citron yuzu et ganache montée citron yuzu, quelques agrumes confits et enrobage chocolat ivoire et amandes hachées. Tout aussi glamour, le Sex on the bûche en appelle à un biscuit joconde noisette et croustillant noisettes café sous un crémeux café et mousse chocolat au lait Bahibé et café ; praliné noisette café coulant et ganache montée vanille de Madagascar, enrobage chocolat au lait Bahibé 46% et noisettes hachées.
Comptez 39 €pour 6 parts généreuses (soit 7 convives), à déguster dans les 48h après récupération. Commandes les 18, 19, 21, 22, 23 et 24 décembre uniquement et sous réserve de disponibilité. Infos au 09 86 35 23 92 (site web ici)

bûches

Les Glaciers marseillais et fiers de l’être

La framboise est proscrite en hiver mais celle de Jérôme Cellier a été travaillée voilà quelques mois. Alors voici une « bûche rétro » mêlant trois sorbets (framboise, litchi et citron vert) sur un socle de biscuit aux brisures de framboises. Assurément tonique, cette composition glacée apporte légèreté et vivacité aux fins de repas souvent chargés. Sans oublier le clin d’oeil chocolaté à la Bonne Mère chez laquelle on ira déposer un cierge avant la fin de l’année…
Bûches, tarifs 4 pers ( 30 €), 6 pers (40 €), 8 pers (50 €), 10 pers (60 €). Infos et commandes au 04 91 71 67 97 (site web ici)

Une table, au Sud, gâteau et couronne

Cette année, Ludovic Turac a imaginé des bûches de Noël en forme de cube Lego (cédrat-jasmin-vanille et praliné sur des notes de thé noir, de 39 € pour 3 à 4 personnes à 68 € pour 6 à 8 personnes) mais c’est sur le gâteau des rois qu’il apporte une touche plus iconoclaste. Sa brioche toute dodue est enrichie de fruits confits et fourrée d’un ketchup de kumquats. A réserver aux amateurs d’agrumes et d’amertume sur fond d’écorces blanches.
Tarif : 39 € pour 10 à 12 personnes. Commandes et infos au  (site web ici).

Sylvain Depuichaffray, austère mais toujours classe

Sylvain Depuichaffray a souhaité réunir toutes les générations et embrasser toutes les tendances cette année. Sa collection réunit un très léger cheesecake à la brousse enrichi d’un confit de fruits rouges à l’hibiscus et d’une mousse vanille, un classiquissime castel (sublime), une éternelle bûche chocolat-praliné, une attendue poire-marron et un audacieux et tellement bien balancé marron-passion tempéré par la vanille. Si la physionomie est austère, le résultat n’en demeure pas moins très classe.
Tarifs : à partir de 29 € les 4 parts. Commandes au  04 91 33 09 75 (site web ici). Retraits à la boutique, 66, rue Grignan, 1er arr.

bûches

Sabrina Guez, la plus confidentielle

Son nom est ultra confidentiel et on vante son nom et ses mérites dans tous les dîners en ville. Sabrina Guez, puisque c’est d’elle dont il s’agit, n’a pas de boutique mais un laboratoire. On lui commande des gâteaux qu’elle réalise sur mesure pour nous. So chic… Cette année, cette papesse de la délicatesse et fine technicienne a séduit l’équipe avec plusieurs bûches dont cette chocolat-noisettes du Piémont. Sur une pâte sablée au cacao, un biscuit moelleux au chocolat et croustillant praliné noisettes du Piémont, un crémeux à la noisette et mousse au chocolat 60% achève de convaincre. A défaillir.
Commandes par téléphone au 06 17 52 25 16 avant le vendredi 17 décembre, et seront à récupérer le 24 décembre avant 15h au 62, bd Bompard, 7e arr.

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.