Mes recettes

Houmous de pistache, crackers au sésame et au lard

houmousPréparation : 1 heure

Votre marché pour 12 personnes environ :
pour les crackers au sésame : 400 g de farine aux céréales ; une demi cuillère à café de levure chimique ; une demi cuillère à café de bicarbonate de soude ; 1 cuillère à café de sel ; 130 g de lard frais ; 130 g de graines de sésame ; 25 cl de lait froid et de la fleur de sel .
Le houmous de pistaches : 270 g de pistaches décortiquées ; 20 cl d’eau ; 2 cuillères à café de tahiné (crème de sésame) ; 2 cuillères à café de jus de citron frais ; une demi cuillère à café de cumin ;
une demi cuillère à café de piment d’Espelette ; 1 cuillère à café de paprika ; 2 gousses d’ail, pelées, dégermées et hachées ; 3 cl d’huile d’olive extra-vierge.

On y va : faites torréfier les graines de sésame dans une poêle, 5 minutes à feu moyen, afin d’obtenir une couleur légèrement dorée. Laissez refroidir. Mélangez la farine aux céréales, la levure, le bicarbonate de soude et le sel, dans un grand saladier. Ajoutez le lard finement haché et les graines de sésame torréfiées. Remuez en ajoutant le lait. Dans le bol d’un robot muni du crochet (ou à la main sur un plan de travail fariné), pétrissez rapidement (3 min environ). Stoppez dès la formation d’une boule. Filmez et laissez reposer la pâte 1 heure au frais. Etalez finement la pâte sur le plan de travail légèrement fariné et piquez uniformément sa surface avec une fourchette. Avec un emporte-pièce découpez des petits disques. Disposez-les sur une plaque de cuisson tapissée de papier sulfurisé. Laissez reposer 30 min minimum au frais. Préchauffez le four à 200-210°C. Saupoudrez les crackers d’une pincée de fleur de sel et faites cuire 8 min, jusqu’à coloration dorée, en retournant la plaque à mi-cuisson. Laissez refroidir les crackers sur une grille. Ils se conserveront jusqu’à cinq jours dans une boîte hermétique.

Le houmous : versez les pistaches dans une grande casserole et couvrez-les avec 30 cl d’eau. Portez à ébullition et laissez cuire 20 mn, jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Égouttez-les et versez-les dans le bol d’un mixer avec le tahiné, le jus de citron, le cumin, le piment d’Espelette et l’ail. Mixez jusqu’à l’obtention d’une consistance lisse (4 minutes environ). Puis sans cesser de mixer, incorporez progressivement l’huile d’olive pour arriver à une consistance de purée. Répartissez le houmous dans des verrines. Décorez le dessus d’un filet d’huile d’olive, de persil haché et de fines lamelles de cébette.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.