Magazine

Marc Fontanne, le jeune chef du Prieuré de Villeneuve-les-Avignon veut “faire briller l’étoile”

Dans la galaxie Charial, on connaît l’Oustau de Baumanière et ses “maisons “aux Baux-de-Provence. Ce que l’on sait moins, c’est que Jean-André Charial, entrepreneur à qui tout réussit, a aussi jeté son dévolu, voilà plus d’une dizaine d’années, sur le Prieuré de Villeneuve-les-Avignon, transformant cette belle maison en must du luxe local. Au Prieuré, les cuisiniers se sont succédé, et, lorsque Fabien Fage prend son envol pour The Marcel à Sète, c’est à Marc Fontanne que Jean-André Charial confie le piano de ce restaurant une étoile.
Fils de fromagers, petit dernier d’une fratrie très connue à Roanne, Marc Fontanne voue une passion de toujours pour la cuisine. Son parcours aligne les grandes maisons, de l’Auberge des Templiers à Anne-Sophie Pic à Valence, jusqu’aux rives azuréennes avec la Réserve de Beaulieu aux côtés du Mof Yannick Franques, auprès duquel il restera 10 ans.
Cette saison estivale au Prieuré a été importante dans la carrière de Marc pour qui c’était le “le premier poste de chef”. Fontanne souhaite se distinguer de son prédécesseur et assure : « Chaque chef a sa cuisine et cultive son identité mais mon but était que les habitués reviennent et c’est le cas” dit-il.  Marc Fontanne a honoré le cahier des charges d’une cuisine méditerranéenne tout en se focalisant sur 4 à 5 saveurs par plat “afin que le client ne se perde pas dans les assiettes”. En privilégiant les produits de la région “car je souhaite avant tout dynamiser l’économie locale” le jeune cuisinier, tout nouveau dans la région, assure qu’il lui « reste encore beaucoup de producteurs à rencontrer ». Du pain sur la planche…

Marc Fontanne

Votre principal trait de caractère ?
Je suis attentionné vis-à-vis des autres personnes.

Ce que vous appréciez le plus chez vos amis ?
Leur ouverture d’esprit.

Votre occupation préférée ?
La randonnée, ma dernière en date est la montée du Baou à Saint-Jeannet sur la Côte d’Azur.

Vos adresses préférées ?
Le Bristol à Paris, la Villa Madie à Cassis et le Belles Rives à Juan-les-Pins.

Votre plus grand rêve ?
Avoir une Porsche, c’est ma marque de voiture préférée.

Ce que vous aimeriez être ?
Moi-même.

Vos héros dans la vie réelle ?
Mon héros c’est Yannick Franques, mon chef avec qui j’ai travaillé pendant 10 ans. Il m’a appris beaucoup de choses.

Vos héros dans la fiction ?
“L’homme qui tombe à pic”.

Qu’est-ce qui vous passionne dans le métier de cuisinier ?
La transmission mais aussi la création d’un plat.

Un voyage qui vous a particulièrement inspiré ?
L’île Maurice pour sa culture en général et sa culture culinaire. Ce que j’ai préféré déguster sur l’île, c’est l’achard de légumes avec tout son tempérament et son intensité.

Ce que vous détestez par-dessus tout ?
Le mensonge.

Vos objectifs actuels ?
Mon objectif est de conserver l’étoile qui brille sur cette maison.

Un plat que vous aimez en particulier ?
L’entrée « tomate » du menu potager. Elle est composée d’une tomate noire de Crimée taillée en rectangle où, par-dessus, je dispose un tartare de tomates noires et tomates ananas assaisonné avec du basilic, des pignons de pin, du citron confit, de l’ail pickles et de l’olive taggiasche. Ensuite, je fais un bouillon de tomate ananas. Elle marine pendant 12 heures dans du vinaigre barolo, de l’huile d’olive, de l’échalote, de l’ail et basilic puis je récupère le jus et je fais une glace à la tomate. C’est très frais en période estivale et ça a du goût.

Votre devise ?
Force et honneur.

Le Prieuré, 7, place du Chapitre à Villeneuve-lès-Avignon ; infos au 04 90 15 90 15.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Vin cuit au Mas de Cadenet. Maud Negrel et toute la famille vous invitent à un apéritif convivial et gourmand autour des vins du domaine le samedi 4 décembre à partir de 10h30. Le caveau sera spécialement ouvert toute la journée. À cette occasion, une remise exceptionnelle de 15% sur toutes les cuvées et l’incontournable vin cuit du domaine sera proposée. Infos au  04 42 29 21 59.

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre. Le food truck fera étapes dans une dizaine de villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h . Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et du chef Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.

100% truffes à La Benvengudo. Le temps d’un week-end aux Baux-de-Provence, du jeudi 16 au dimanche 19 décembre, La Benvengudo propose une expérience unique et immersive autour de la truffe. Au programme : dégustation de vins en présence du vigneron, participation à un cavage (récolte de truffes) et déjeuner chez le producteur de truffes, démonstration culinaire avec la chef Julie Chaix sur le thème de la tuber melanosporum… A partir de 668, 58 € par personne, infos au 04 90 54 32 54.

► Un Noël à l’accent provençal. L’hôtel La Benvengudo (Baux-de-Provence) fête Noël et le réveillon de la Saint-Sylvestre avec ses clients. La tradition des treize desserts de Noël ne sera pas oubliée, ils seront servis au coin du feu de cheminée le soir du réveillon de Noël. Ces deux formules (à personnaliser) comprennent deux nuits en chambre double et une flexibilité des dates : du 23 au 25 ou du 24 au 26 décembre et du 30 décembre au 1er janvier ou du 31 décembre au 2 janvier. Formule de Noël à partir de 329,50 € par personne. Formule Saint-Sylvestre à partir de 359,50 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.