En direct du marché

Partez à la découverte de la cuvée Alliance des vignerons de Cairanne

carte cairanneSouvenez-vous, c’était en avril dernier. Le syndicat des Vignerons de Cairanne avait élu ses vins lauréats de la cuvée “Alliance des Vignerons” 2014. Un jury avait choisi à l’aveugle les bouteilles qui semblaient être les deux meilleurs vins élevés à Cairanne. Les deux cuvées sorties premières des dégustations (domaine Brusset, cuvée Les Travers en blanc et domaine Brusset, cuvée Les Chabriles en rouge) porteront l’étiquette “Alliance des Vigneron”. Elles représenteront les vignerons de Cairanne. On les retrouvera lors de toutes les manifestations emblématiques et seront commercialisées sous leur nom de domaine.

Voilà ce qu’il faut dire (pour faire chic dans les dîners en ville) des vins de Cairanne

collage vins cairanneL’appellation cairanne (pour faire simple, on va parler du village) se trouve à la jonction entre le Rhône septentrionnal (où on cultive au mieux le grenache et la syrah) et les régions méridionales (terres de prédilection du mourvèdre.

Les vins rouges doivent contenir au moins 50 % de Grenache, 20 % de Syrah et/ou Mourvèdre minimum ; les autres cépages autorisés par l’appellation ne doivent pas dépasser les 20%.

Pour les rosés, ce sont les mêmes proportions que pour les rouges et les cépages blancs (grenache, clairette, marsanne, roussanne, bourboulenc et viognier) ne peuvent dépasser 20 %.

Quant aux blancs, ils se composent de grenache blanc, de clairette blanche, marsanne blanche, roussanne blanche, bourboulenc blanc et viognier blanc (les autres cépages blancs comptant pour 20% maximum). Les vins blancs élaborés à partir de grenache, de clairette, de roussanne, de marsanne, de bourboulenc et de viognier offrent des parfums d’agrumes, de fruits blancs et de fleurs (acacia, aubépine et violette).

Pour déguster ces deux bouteilles, il faut contacter le syndicat des Vignerons
de Cairanne, maison des Vins Gérard-Pierrefeu, 6, place des Vignerons, 84290 Cairanne ; 04 90 30 86 53.

 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter