Art de vivre

Pouce reçoit en son jardin, boulevard Longchamp

Nouveauté dans la continuité, Pouce renoue avec l’actualité. Le  restaurant initialement dédié aux enfants et à leur famille, installé sur le boulevard Longchamp, a changé d’équipe. Avec l’arrivée de Laure Goy, Gonzalo Araque et Marcos Pacheco aux commandes, le restaurant confirme sa vocation tout public proposant une restauration traditionnelle avec des produits locaux et bio, « une cuisine du marché pour une clientèle exigeante, en quête de plats frais, préparés tous les matins » précise Marcos Pacheco. « Un restaurant mais également un lieu de vie puisqu’ouvert dès le matin et proposant des formules petit-déjeuner gourmandes » complète Laure Goy.

Des quilles au féminin
Sur l’ardoise, 3 entrées, 6 plats dont deux suggestions quotidiennes, 5 desserts et beaucoup de bonne humeur en cuisine avec le chef Maikol Borgues-Figueroa, un cuisinier originaire de Colombie, très porté sur les poissons et fruits de mer. « Les desserts sont préparés par  Pablo Cedano Miranda, un pâtissier professionnel, déjà en poste à l’Eclectique, poursuit Laure. Pour les vins, nous nous sommes attachés à l’expérience de la vigneronne Fabienne Vôllmy, avec laquelle nous avons composé une carte des vins bio ». Avec un choix avéré et assumé pour les quilles au féminin à l’égal du domaine de Julie Karsten, voisin du Pont-du-Gard, ou de Marie-Françoise Devichio à Barbaggio en Corse…

Des voisins du quartier bien sûr mais également les hôtes temporaires des RB&B des alentours poussent la porte, attirés par l’ambiance souriante du Pouce et le jardin, en fond de salle, verdoyant et très au calme. « Nous sommes heureux de continuer à faire vivre cette adresse, souffle Laure Araque. Dans un quartier résidentiel, ces lieux de vie sont importants pour se retrouver et partager des moments ». Et comme tout à Marseille finit en musique, l’équipe promet des concerts, chaque vendredi soir avec du jazz, du jazz manouche, de la soul, du swing, de la bossa… « de la guitare, du chant, des choses douces et pas de DJ » promet Laure. Un lancement en fanfare mais en beauté.

Pouce, 95, bd Longchamp, Marseille 1er ; 09 52 73 32 21. Déjeuner, 12, 18 et 22 €. Samadi brunch, 21 € (enfants, 12€).

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler.
Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone,
83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.