Art de vivre

Pouce reçoit en son jardin, boulevard Longchamp

Nouveauté dans la continuité, Pouce renoue avec l’actualité. Le  restaurant initialement dédié aux enfants et à leur famille, installé sur le boulevard Longchamp, a changé d’équipe. Avec l’arrivée de Laure Goy, Gonzalo Araque et Marcos Pacheco aux commandes, le restaurant confirme sa vocation tout public proposant une restauration traditionnelle avec des produits locaux et bio, « une cuisine du marché pour une clientèle exigeante, en quête de plats frais, préparés tous les matins » précise Marcos Pacheco. « Un restaurant mais également un lieu de vie puisqu’ouvert dès le matin et proposant des formules petit-déjeuner gourmandes » complète Laure Goy.

Des quilles au féminin
Sur l’ardoise, 3 entrées, 6 plats dont deux suggestions quotidiennes, 5 desserts et beaucoup de bonne humeur en cuisine avec le chef Maikol Borgues-Figueroa, un cuisinier originaire de Colombie, très porté sur les poissons et fruits de mer. « Les desserts sont préparés par  Pablo Cedano Miranda, un pâtissier professionnel, déjà en poste à l’Eclectique, poursuit Laure. Pour les vins, nous nous sommes attachés à l’expérience de la vigneronne Fabienne Vôllmy, avec laquelle nous avons composé une carte des vins bio ». Avec un choix avéré et assumé pour les quilles au féminin à l’égal du domaine de Julie Karsten, voisin du Pont-du-Gard, ou de Marie-Françoise Devichio à Barbaggio en Corse…

Des voisins du quartier bien sûr mais également les hôtes temporaires des RB&B des alentours poussent la porte, attirés par l’ambiance souriante du Pouce et le jardin, en fond de salle, verdoyant et très au calme. « Nous sommes heureux de continuer à faire vivre cette adresse, souffle Laure Araque. Dans un quartier résidentiel, ces lieux de vie sont importants pour se retrouver et partager des moments ». Et comme tout à Marseille finit en musique, l’équipe promet des concerts, chaque vendredi soir avec du jazz, du jazz manouche, de la soul, du swing, de la bossa… « de la guitare, du chant, des choses douces et pas de DJ » promet Laure. Un lancement en fanfare mais en beauté.

Pouce, 95, bd Longchamp, Marseille 1er ; 09 52 73 32 21. Déjeuner, 12, 18 et 22 €. Samadi brunch, 21 € (enfants, 12€).

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux